Deux-Sèvres : des tuyaux d'irrigation coupés et tailladés à Amuré et au Bourdet

Un tuyau d'irrigation vandalisé dans les Deux-Sèvres / © France 3 Poitou-Charentes - AM Baillargé
Un tuyau d'irrigation vandalisé dans les Deux-Sèvres / © France 3 Poitou-Charentes - AM Baillargé

Des tuyaux coupés ou tailladés, c'est ce qu'ont découvert des exploitants agricoles ces derniers jours, au Bourdet et à A muré dans les Deux-Sèvres. C'est bien selon ux l'irrigation qui est visée, dans ce secteur près du Marais poitevin où 19 retenue de substitution sont en projet.

Par Coralie Roland

Du matériel d'irrigation a été saccagé aux portes du Marais poitevin. Plus précisément sur les communes du Bourdet et d’Amuré dans les Deux-Sèvres. Les tuyaux de plusieurs enrouleurs ont été coupés puis lacérés. L’un d’eux a tout de même été tailladé à 19 reprises sur 200 mètres.

"Vendredi matin, je me suis rendu sur mon champ de luzerne car je me suis aperçu que mon enrouleur ne tournait plus. Suite à ça, je me suis aperçu qu'il y avait une coupe à peu près à 20 mètres de l'enrouleur. Et puis à suivre jusqu'au au bout", témoigne Nicolas Gautier, salarié agricole qui semble partagé entre dépit et colère. Car le remplacement de ce matériel aura nécessairement un coût, et il fera défaut sur les sols en cette période d'irrigation et de sécheresse des cours d'eau.
Un tuyau d'irrigation tailladé dans les Deux-Sèvres / © France 3 Poitou-Charentes - AM Baillargé
Un tuyau d'irrigation tailladé dans les Deux-Sèvres / © France 3 Poitou-Charentes - AM Baillargé
"Je n'ai pas de mots pour qualifier ce type d'acte", affirme Thierry Boudaud, qui préside l'association des irrigants dans les Deux-Sèvres.
Actes de vandalisme sur du matériel d'irrigation dans les Deux-Sèvres
Un reportage d’AM Baillargé, F. Levasseur et avec les interviews de Nicolas Gautier, salarié agricole, de Thierry Boudaud, président de l'association des irrigants (79), de Michel Buntz, membre du collectif Bassines non merci ! et de Patrick Picaud, président de Nature Environnement (17)
Ce secteur des Deux-Sèvres, entre la Baie de l'Aiguillon et le département de la Vienne, est le théâtre d'un projet pour la création de 19 retenues d'eau à usage des irrigants. Un projet qui divise depuis sa première évocation. 
 

Sur le même sujet

Haute-Vienne : les arboriculteurs cherchent des saisonniers pour la récolte des pommes

Les + Lus