Disparition d'Erwan : sa famille porte plainte contre la discothèque La Morinière de Moncoutant-sur-Sèvre

La famille d'Erwan Blais a décidé de porter plainte contre la discothèque La Morinière pour "non-assistance à personne en danger". Les gendarmes, tout comme la famille, continuent leurs recherches pour retrouver le jeune homme disparu.

Bientôt une semaine sans nouvelles. Les forces de l'ordre, mobilisés depuis le premier jour, tout comme la famille, continuent leurs recherches pour retrouver Erwan. Âgé de 18 ans, il a disparu dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 février 2024, sans donner aucun signe de vie. La dernière fois que le jeune homme a été aperçu, il se trouvait, seul, sur le parking de la boîte de nuit de La Morinière, situé dans la commune de Moncoutant-sur-Sèvre (Deux-Sèvres), peu avant 2 h du matin.

La famille porte plainte pour "non-assistance à personne en danger"

Tant de questions sans réponse pour la famille d'Erwan Blais, exaspérée au vu de la situation. Selon nos informations, un dépôt de plainte a été déposé par la famille le mardi 13 février pour "non-assistance à personne en danger" contre l'établissement. "Le dispositif de sécurité n'était pas au rendez-vous. Ce soir-là, il y avait trois fois plus d'affluence qu'à l'habitude", révèle un des membres de la famille d'Erwan.

La famille souhaite également, avec ce dépôt de plainte, envoyer un message de prévention. "On se doit de faire tout ce qu'il faut pour que l'enquête avance, rajoute-t-il. On souhaite pouvoir prévenir, que cela n'arrive pas à d'autres personnes qui fréquentent ce lieu dangereux". Située à l'entrée de la commune de Moncoutant-sur-Sèvre, la discothèque La Morinière est implantée aux abords de la Sèvre nantaise et est entourée d'une centaine d'hectares de lacs et d'étangs.

>> A LIRE AUSSI : Disparition du jeune Erwan : ce que l'on sait de l'enquête en cours dans les Deux-Sèvres

Les recherches se poursuivent

La boîte de nuit a récemment annoncé, sur son compte Facebook, la fermeture exceptionnelle de l'établissement pour ce week-end, tout en apportant "son soutien à la famille d'Erwan".

Ce vendredi matin, de nombreuses forces de l'ordre sont encore sur place. "La brigade nautique de La Rochelle scrute la Sèvre nantaise, 44 militaires sont présents sur le site accompagné de motos, de véhicules et de patrouilles pédestres, précise le capitaine Maglane, numéro deux de la compagnie de gendarmerie de Parthenay. À la fin de la journée, nous aurons balisé environ 100 km²". L'enquête pour "disparition inquiétante" se poursuit.

Si vous disposez d'informations, contactez la gendarmerie de Moncoutant-sur-Sèvre au 05 49 72 60 01 ou le 17. Une Cellule d'Urgence Médico Psychologique a été ouverte au numéro suivant : 06 86 55 05 35.