Fenioux : un colis pour Emmanuel Macron afin d'alerter sur les difficultés des commerces ruraux

Interpeller le président de la République sur la disparition des commerces ruraux, c'est ce qu'a voulu faire un boulanger de Fenioux dans les Deux-Sèvres en envoyant un colis de ses spécialités à Emmanuel Macron.



David Fèvre, artisan-boulanger à Fenioux remet son colis pour l'Elysée.
David Fèvre, artisan-boulanger à Fenioux remet son colis pour l'Elysée. © Dominique Laveau
A Fenioux qui compte 600 habitants, il ne reste plus que deux commerces qui sont confrontés à la désertification du monde rural. David Fèvre, le boulanger, vend encore 200 baguettes par jour mais les difficultés s'accumulent. Alors, il a décidé d'alerter le président de la République sur la situation critique des commerces ruraux.
Et quoi de mieux que des brioches et autres spécialités pour attirer l'attention. 
Le boulanger de Fenioux a accompagné son cadeau d'une lettre dans laquelle il témoigne des difficultés quotidiennes des commerçants exerçant à la campagne. Il évoque aussi quelques pistes qui selon lui pourrait apporter un début de solution :

"Ce serait bien de faire un pass-commerce, une attestation que les gens font valider leur passage à l'année par leurs commerçantset si la mairie veut jouer le jeu...il pourrait y avoir une petite réduction sur les impôts."

A voir si cette idée est appelée à être reprise par certains politiques.

Le reportage de Dominique Laveau, Alain Darrigrand et Jennifer Russeil :
boulanger de Fenioux


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ruralité société économie