Football Ligue 2 : les Chamois Niortais et leurs dirigeants moqués sur les réseaux sociaux

18ème du classement de Ligue 2 de football, les Chamois Niortais sont barragistes. Pour espérer rester dans ce championnat, ils vont devoir affonter le club de Villefranche-Beaujolais en match de barrage aller/retour.

© Jaboutier / MaxPPP

Ils avaient pourtant fait un excellent début de saison en occupant le haut du classement de Ligue 2, mais les Chamois Niortais sont aujourd'hui en danger. Ils risquent tout simplement la relégation en championnat de National.

Le club, qui occupe la 18ème place du classement, va devoir passer par des barrages en match aller/retour face au troisième de National, Villefranche-Beaujolais.

Et, le moins que l'on puisse dire, c'est que la dynamique victorieuse n'est pas du côté des Niortais. Niort compte en effet deux petites victoires sur les 25 derniers matchs joués. Les joueurs du Rhône sont eux invaincus depuis 10 matchs avec 8 victoires et deux matchs nuls.

Les dirigeants critiqués

Un bilan qui n'a rien d'encourageant et délie les langues à Niort. La gestion du club par Mickaël Hanouna, le directeur sportif et son frère, le président et actionnaire majoritaire Eytan Hanouna, fait l'objet de critiques. Même si la situation du club est catastrophique d'un point de vue purement sportif.

Simon Vuillemin, supporter de longue date du club et statisticien les soirs de match au stade René-Gaillard, dénonce sur twitter un certain nombre d'événements récents imputables selon lui aux deux dirigeants du club.

Parmi ces erreurs, l'histoire du match perdu sur tapis vert face à Valenciennes. Ce match qui devait se jouer en décembre dernier n'a pas eu lieu, il avait été déprogrammé pour cause de cas de coronavirus au sein des Chamois. Mais le club niortais n'avait pas fourni les attestations médicales des joueurs à cinq heures du coup d'envoi. La commission des compétitions de la Ligue de football professionnel avait alors tranché et infligé une défaite 3/0 aux Niortais. Un match perdu mais non joué qui coûte cher aujourd'hui.

Dans un registre différent, le tweet du maire de Niort, Jérôme Baloge pour féliciter le club de foot de Clermont-Ferrand qui accède à la Ligue 1 peut faire sourire.

Pascal Gastien, l'entraîneur auvergnat a en effet quitté le club en 2014, son contrat arrivé à expiration n'avait pas été renouvelé par l'équipe dirigeante de l'époque provoquant la colère et l'incompréhension des supporters.

Joint au téléphone, le directeur financier du club deux-sévrien, Mickaël Hanouna ne souhaite pas pour l'instant répondre à nos questions.

Nous sommes partis en stage de préparation depuis hier et donc nous ne sommes pas sur Niort.

Mickaël Hanouna, directeur sportif des Chamois Niortais

Les matchs de barrage se joueront pour le premier, mercredi 19 mai à Villefranche à 19 heures et pour le second à Niort samedi 22 mai à 20h45. Compte tenu d'un maintien du couvre-feu à 21 heures, la commission des compétitions de la ligue a décidé que tous les matchs de barrage se joueront à huis-clos.

Mickaël Hanouna et Dylan Louiserre sanctionnés

Ce lundi 17 mai, la commission de discipline de la Ligue professionnel de football a lourdement sanctionné deux Niortais. Le capitaine Dylan Louiserre est suspendu pour un match et ne jouera donc pas le match de barrage. Une décision qui fait suite à "un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle ou par révocation du sursis" précise la LFP sur son site.

Autre sanction, cette fois à l'encontre du directeur sportif, Mickaël Hanouna : pour "son comportement en fin de rencontre lors de la 38ème journée de Ligue 2 BKT" (Chamois Niortais FC – EA Guingamp du 15 mai dernier), il écope de "huit matchs de suspension de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles." La sanction prenant effet ce 18 mai à 0h00.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
les chamois niortais football sport