Ils ont choisi de vivre à la campagne dans les Deux-Sèvres (3/4) : le boulanger de Fenioux

Nous poursuivons notre série de portraits consacrés à ces hommes et ces femmes qui ont choisi de porter un projet professionnel en milieu rural. C'est le thème de notre magazine mensuel Enquêtes de région diffusé ce 28 novembre. 
David Fèvre est boulanger à Fenioux, petite commune de 700 habitants dans les Deux-Sèvres.

Alors que les centres des bourgs ruraux se vident de leurs commerces, il résiste. Selon lui, le problème vient surtout de "toutes les boulangeries qui se sont créées aux entrées de ville. Il y en a une à chaque rond-point" déplore-t-il. 
 
Son combat c'est de tout faire pour conserver l'activité économique dans son petit coin de campagne. Pour cela, il n'a pas hésité à interpeller l'Élysée, suggérant à Emmanuel Macron d'instaurer une réduction d'impôt pour ceux qui font vivre les petits artisans.

Son pass commerce, il l'imagine "remis par les mairies avec un nombre de passages minimum chez le boulanger ou le gararagiste" pour obtenir une petite réduction d'impôt.  À l'époque, les médias nationaux s'en étaient fait l'écho. 

Mais David Fèvre n'a pas attendu les politiques pour agir. Pour survivre, le boulanger de Fenioux a décidé d'être innovant.

Sa galette à l'angélique est son atout principal. Elle est vendue dans une demi douzaine de département limitrophes.

David Fèvre forme aussi de nombreux apprentis pour assurer la relève. 
Ils ont choisi de vivre à la campagne dans les Deux-Sèvres (3/4) : le boulanger de Fenioux

►Enquêtes de Région "La campagne : pour quelle vie ?" est diffusé 28 novembre 2018 après le Soir 3 sur France 3 Poitou-Charentes, France 3 Limousin et France 3 Aquitaine.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société portrait sorties et loisirs terroir ruralité