La tendance des maisons en paille : "on consomme environ 150 euros de chauffage par an"

Publié le Mis à jour le

Une cinquantaine de maisons individuelles ont déjà été réalisées sur le littoral atlantique par le constructeur Bois et Paille situé dans les Deux-Sèvres. Cette technique écologique rencontre un certain succès chez les particuliers.

Vincent Furstoss rêvait d'une maison en paille, son souhait est en train de devenir réalité à Melle dans les Deux-Sèvres. La construction de 136 m2  a été construite avec 400 bottes de paille. Ce particulier a monté lui-même les murs avec l'aide de professionnels. Il lui faudra encore 18 mois pour finir sa maison, faîte de bois, de paille et de terre.

"L'idée, c'est que cette maison soit un habitat écologique, la paille nous a séduit, c'est un matériau naturel et sympathique à la campagne", souligne Vincent Furstoss, nouveau propriétaire d'une maison en paille.

Ces constructions sont devenues très tendance depuis une quinzaine d'années, c'est le constat de Bois et Paille, basée à Vausseroux. L'objectif des artisans de cette scoop est d'utiliser des matériaux sains tout en produisant le moins d'impact sur l'environnement.

Eddy Fruchard, charpentier et créateur de cette entreprise, appartient désormais à un réseau français de constructeur de maisons en paille. Il forme les nouveaux propriétaires mais aussi les architectes et les artisans.

"Aujourd'hui la maison en paille, c'est le nouveau standard, on stocke du carbone, c'est une notion qui est prise en compte dans les nouvelles réglementations thermiques, on est sur un produit local, situé à maximum 50 kilomètres du terrain et puis il n'y a pas de pénurie alors que c'est le cas en ce moment avec les matériaux manufacturés, ce sont les gros atouts de la botte de paille", constate Eddy Fruchard, constructeur et formateur en construction de maison en paille

Stéphanie Sauvee-Thomas, habite sa maison en paille depuis 11 ans à Beaussais. Cette Deux-Sévrienne qui fait désormais figure de pionnière, n'est pas déçue de son choix. Elle apprécie particulièrement le confort de sa maison en paille et les économies qu'elle procure.

"En terme de chauffage, on consomme environ 150 euros de chauffage par an pour un confort très satisfaisant, il fait plus de 20 degrés dans la maison et l'été aussi, c'est confortable. Lorsqu'il y a des canicules avec 40 degrés, à l'intérieur, ça ne dépasse pas 24 dans la maison", assure Stéphanie Sauvee-Thomas, propriétaire d'une maison en paille.

La recette de construction est d'une simplicité biblique : charpente de bois, de la paille recouverte de terre, le tout sur une épaisseur 7 centimètres et un enduit de finition esthétique pour isoler une maison.

Au delà des particuliers, les constructeurs observent que les collectivités locales commencent à s'intéresser à la construction en paille.

Reportage d'Anne-Marie Baillargé, Cyril Paquier et Christophe Pougeas