Ligue 2. Les Chamois Niortais démarrent leur saison par une victoire face à Annecy

Publié le Mis à jour le
Écrit par R.B.

Pour la première journée de Ligue 2, les Chamois Niortais se déplaçaient sur la pelouse du FC Annecy, fraîchement promu. Après une bonne fin de première mi-temps, les Niortais ont su tenir pour s’imposer 2-1 en Haute-Savoie.

La saison 2022-2023 de Ligue 2 débutait hier, le 30 juillet, pour les Chamois Niortais avec un déplacement à Annecy. Tout juste promu, le club de Haute-Savoie, retrouvait le monde professionnel 29 ans après. Attendus, les hommes de Sébastien Desabre ont su être réalistes en fin de première mi-temps pour mener par deux buts d’écart à la pause. Ils ont par la suite tenu pour repartir avec les 3 points et parfaitement lancer leur saison.

2 à 0 à la mi-temps malgré une entame difficile

Pourtant, les premières minutes niortaises de la saison n’étaient pas idéales. Bousculés par les annéciens, Niort arrive à tenir sans prendre de but. C’est dans la seconde partie du 1er acte que les Niortais sortent la tête de l’eau. À la 29e minute, parfaitement lancé par le capitaine Charles Kaboré, Bilal Boutobba parvient à centrer et trouve au second poteau Yanis Merdji qui ouvre le score.

Niort enchaîne et 10 minutes plus tard, sur une faute du gardien d’Annecy, Florian Escales, Lenny Vallier obtient un penalty. Passeur sur le premier but, Bilal Boutobba se mue en buteur pour le transformer. À la pause, les Chamois sont devant avec 2 buts d’écart.

Les 3 points obtenus avec courage et solidarité

Au retour des vestiaires, les joueurs de Sébastie Desabre sont de nouveau en difficulté dans le jeu. Ils finissent par être sanctionnés. Sur un beau mouvement collectif, le FC Annecy réduit l’écart par l’intermédiaire d’Arnold Temanfo à la 63e minute.

Pour les dernières 25 minutes, Annecy pousse devant son public pour égaliser. Les Chamois Niortais plient sans rompre et ramènent, à l’expérience, une précieuse victoire pour entamer leur saison. Seul point noir de la soirée : la blessure du capitaine Charles Kaboré, sorti à l’heure de jeu.