Municipales 2020 : bus gratuits, plan vélo, les transports au cœur des débats à Niort

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christine Hinckel

Dans la préfecture des Deux-Sèvres, la question des transports et de la mobilité douce est l'un des thèmes majeurs de la campagne pour les municipales de mars 2020. La gratuité des bus, effective depuis 2017, n'est pas remise en cause par les candidats mais répondent-ils aux besoins des usagers ?

Des bus 100% gratuits, les habitants de Niort y sont désormais habitués et n'envisagent pas de revenir en arrière sur cette gratuité mise en place en 2017 par le maire sortant, le centriste Jérôme Baloge qui est candidat pour un deuxième mandat. C'était une de ses promesses de campagne en 2014.

Les candidats aux élections municipales, eux non plus, ne veulent pas remettre en cause cette mesure. Tous souhaitent continuer sur cette voie mais ils pointent des améliorations à apporter, notamment sur les dessertes et les fréquences.
Pour Jérôme Baloge, avoir réussi à rendre tous les bus gratuits est aujourd'hui une véritable fierté et un élément de campagne important. La gratuité a permis d'augmenter de plus de 20% la fréquentation. Un chiffre que l'agglomération espère voir augmenter. Le réseau Tanlib vise 30 % de fréquentation en plus d'ici 2024.

On n'a pas réduit le nombre de chauffeurs, le nombre d'équipements. La gratuité, nous avons été en mesure de la faire parce que nos bus étaient vides. Aujourd'hui, chacun peut se rendre compte que les bus sont remplis ce qui n'était pas le cas auparavant.
- Jérôme Baloge, "Niort, tous ensemble"

Quatre listes sont en courses pour les municipales. Les opposants au maire, pourtant en accord avec la gratuité, affirment qu'elle a entraîné des défaillances sur le réseau et un manque de performance. C'est l'avis du candidat écologiste soutenu par le PS, François Gibert.

C'est 18% de nouveau entrants mais 13% de gens qui ont abandonné le bus pour prendre leur voiture. Ça veut dire qu'on n'a pas apporté l'offre adéquate.
- François Gibert, "Niort Energie nouvelle"

Le candidat du Rassemblement National, Jean-Romée Charbonneau, souhaite lui aussi des améliorations.

Il y a beaucoup de choses à améliorer les dessertes, la rapidité, les changements. Ce sont des choses pour lesquelles il faudra chaque année faire des constats et améliorer.
- Jean-Romée Charbonneau, "Rassemblement pour Niort"

Quel plan vélo pour la ville ?

Autre enjeu de ces municipales en matière de transports, le développement du vélo en ville. Trois candidat sur quatre y sont nettement favorables. Seul le candidat du Rassemblement National, Jean-Romée Charbonneau, y voit "un côté bohême et bourgeois" et souhaite que la place de la voiture en ville soit préservée.
A l'opposé, Yann Jézéquel de la liste, "Solidaires par nature" soutenue notamment par la France Insoumise et le Parti Communiste souhaite quant à lui la mise en place d'un plan de mobilité douce global pour la ville.

On souhaite développer les vélos en libre service et surtout les rendre gratuits pour qu'il y ait une cohérence avec les transports en commun gratuits. Il faut des vélos gratuits.
- Yann Jézéquel, liste "Solidaires par nature"

En cas de réélection, Jérôme Baloge s'engage à développer le réseau cyclable pour rendre la ville accessible en vélo. "C'est l'enjeu pour les six ans qui viennent", affirme-t-il.

Améliorer le réseau de bus, développer les pistes cyclables et rendre les vélos en libre service gratuits, les programmes des candidats en matière de transports sont multiples mais un autre enjeu se dessine, celui de parvenir à changer les habitudes des Niortais. A l'heure actuelle, neuf trajets sur dix, à Niort, se font encore en voiture.
Municipales 2020 à Niort : les transports au coeur du débat


Les candidats aux municipales

Quatre listes en présence pour les élections municipales à Niort :
  • Jérôme Baloge : maire sortant ( élu dès le 1er tour en mars 2014 avec 54,32% des suffrages face à la députée-maire socialiste sortante Geneviève Gaillard  20,35% ). Membre du Mouvement Radical. Jérôme Baloge conduit la liste "Niort, tous ensemble" soutenue par La République En Marche et Les Républicains.
  • Jérémy Robineau conduit la liste « Solidaires par nature » soutenue par la France Insoumise, le Parti Communiste, Ensemble ! et le Parti de Gauche.
  • François Gibert conduit la liste « Niort Energie nouvelle ». Une liste soutenue par le Parti Socialiste, Europe Ecologie-Les Verts et Place Publique.
  • Jean-Romée Charbonneau , conseiller municipal, conseiller communautaire, conduit la liste   "Rassemblement pour Niort". C’est la cinquième fois qu’il se présente aux élections municipales à Niort.