• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Niort : 200 000€ pour nettoyer les dégradations survenues lors des manifestations agricoles

Le Centre des finances publiques de Niort a subi des dégradations lors des manifestations agricoles de la semaine dernière. / © Dominique Laveau / FTV
Le Centre des finances publiques de Niort a subi des dégradations lors des manifestations agricoles de la semaine dernière. / © Dominique Laveau / FTV

Après quinze jours de manifestations agricoles, la ville de Niort est encore marquée par les actions qui ont ciblé de nombreux bâtiments publics. Les dégradations sont longues à faire disparaître et le nettoyage coûteux.

Par Yleanna Robert

Plusieurs bâtiments de services publics à Niort ont subi des dégradations lors des manifestations agricoles. Les agriculteurs des Deux-Sèvres ont en effet maintenu la pression toute la semaine dernière pour lutter contre le déclassement des zones défavorisées dans le département.


Cette appellation permet aux agriculteurs de percevoir une aide compensatoire européenne pour cultiver ces terres difficiles. Avec la nouvelle carte, l'ensemble du département des Deux-Sèvres a disparu de ces zones.

Pour manifester leur colère, les agriculteurs deux-sévriens ont bloqué les autoroutes A83 et A10 mais également certains ronds-points à l'entrée de Niort. Ils ont également recouvert la préfecture de la ville avec du lisier et des ordures.
L'entrée de la préfecture de Niort le 16 février. / © Anne-Marie Baillargé / FTV
L'entrée de la préfecture de Niort le 16 février. / © Anne-Marie Baillargé / FTV

Désormais, il faut désinfecter et tout nettoyer. Le coût total de l'opération est estimé à environ 200 000 euros. Durant le nettoyage, la majorité de bureaux des services fiscaux des Deux-Sèvres reste fermée.
Niort : 200 000€ pour nettoyer les dégradations survenues lors des manifestations agricoles
Un reportage de Dominique Laveau, Alain Darrigrand et Thierry Cormerais.

De son côté, la Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FNSEA) des Deux-Sèvres n'a pas souhaité réagir. Le syndicat agricole a simplement précisé que ses actions étaient actuellement suspendues dans l'attente de nouvelles négociations avec le gouvernement.


A lire aussi

Sur le même sujet

Un atelier propose aux artistes des modèles vivants chaque semaine pour peindre le nu à Bordeaux

Les + Lus