La préfecture des Deux-Sèvres vient d’annoncer la signature d’une convention entre le commissariat et la police municipale. À Niort, les agents municipaux de la brigade de nuit seront bientôt équipés d’armes non létales.

La police nationale et la police municipale de Niort renforcent leur collaboration pour le maintien de l’ordre. Dans un communiqué publié le 6 juillet, la préfecture des Deux-Sèvres annonce notamment le “développement des patrouilles communes pour prévenir et rassurer” ou encore l’utilisation de la vidéoprotection.

Pour y parvenir, la brigade de nuit de la police municipale de Niort va s’équiper “d’armes non létales de tous types”, annonce la préfecture des Deux-Sèvres.

Des agents formés et autorisés à porter une arme

Avant de pouvoir utiliser ces armes non létales, les membres de la brigade nocturne de la police municipale “ont été formés et reçu une autorisation de port”, précise la préfecture.

En service de 08h00 à 20h00 en semaine et de 10h30 à 19h00 le samedi, la police municipale aura pour principales missions la surveillance des voies publiques comme privées, des bâtiments communaux et de la circulation”, indique la préfecture des Deux-Sèvres. “Elle s’y emploie par le biais de patrouilles (pédestres, à VTT ou véhiculées) et par la vidéoprotection”, précise le communiqué.

À Niort, 21 policiers municipaux, de 12 ASVP dont 4 sont affectés au Centre de Sûreté Urbaine (CSU) pour la vidéoprotection, ainsi que de 4 personnels administratifs. Contactée, la préfecture des Deux-Sèvres n’a pas encore détaillé le type d’armement dont seront équipés les agents municipaux.