Niort : opération séduction auprès de cavaliers venus de l'étranger

Publié le Mis à jour le
Écrit par Coralie Roland

Le concours de saut d'obstacles de Niort recevait des compétiteurs un peu particuliers ce week-end : des cavaliers et des cavalières amateurs venus de Turquie, du Koweit, d'Arabie Saoudite ainsi que du Mexique. Ils venaient goûter à l'équitation à la française.

Pendant deux semaines, Cédric Triolet a fait découvrir à ses cavaliers étrangers, issus de milieux aisés, le cheval à la française au centre équestre de Poitiers. Le concours de saut d’obstacles ce week-end à Niort était un peu le clou du stage. Les épreuves étaient qualificatives pour les championnats de France, une expérience très attendue par les participants

Allié à un éleveur de la Vienne, Cédric Thiolet a aussi un objectif économique : vendre l'équitation française à l'international et plus particulièrement, aux pays du Golfe, comme l’explique Eric Giraud, président de la Chambre syndicale des marchands de chevaux : « On est vraiment sur un savoir-faire français, parce qu’on a en France une école d’équitation avec une véritable tradition. Mais sur le plan commercial, on est assez mal placé pour la promotion de nos produits."

Comme en témoignent de jeunes cavalières dans notre reportage, l’opération séduction a plutôt bien fonctionné. Certains stagiaires viennent même d'acquérir leur monture. Pari gagné pour les organisateurs, qui imaginent déjà reproduire l'expérience l'an prochain.
durée de la vidéo: 01 min 52
Niort : un concours d'obstacle pour clore un stage d'équitation