Niort : des vélos électriques en libre service et à un prix abordable

La ville de Niort propose 50 vélos électriques en libre service et au prix de 1,50 euro de l'heure. Une aide à la mobilité pour inviter les Niortais à changer leurs habitudes de déplacement.
Des vélos électriques en libre service à Niort
Des vélos électriques en libre service à Niort © Alain Darrigrand, France Télévisions
Une application sur votre téléphone portable, quelques clics et vous pouvez disposer d'un vélo électrique à Niort. La ville vient de mettre à disposition des habitants 50 vélos électriques en libre service. Pour le maire, c'est une aide à la mobilité qui doit inciter les Niortais à changer leurs habitudes de déplacement.

Niort est une ville où on circule à vélo et où on doit encore plus circuler à vélo. Cette nouvelle offre complète les 600 vélos électriques déjà disponibles par abonnement.
Jérôme Baloge, maire de Niort.

Les vélos sont répartis sur six stations, dont une, place de la Brêche et sont très simples d'accés. Il suffit de télécharger une application sur son téléphone portable d'entrer le numéro qui figure sur le vélo, et l'antivol se débloque.
 

La ville est-elle prête à accueillir ces nouveaux cyclistes ?


Du côté des usagers, les réactions sont partagées. C'est ce qu'explique par exemple cette habituée du deux roues :

Il faut un peu jongler entre les piétons et les voitures, les pistes cyclables ne sont pas hyper-développées. On n'a pas beaucoup d'espaces dédiés aux vélo, il y a des vrais progrès à faire.
Une cycliste

Pour Patrice Beaumer, le président de l'association "Villovélo" à Niort, on ne peut pas dire qu'il n'y ait rien, mais il y a un effort à faire.

Il n'y a pas assez de vraies pistes cyclables, des endroits où toutes les générations peuvent circuler tranquillement, sereinement et en sécurité à Niort.
Patrice Bohmer président de l'assocciation "Villovélo" à Niort

L'installation de ces nouveaux vélos en ce moment n'est sans doute pas un hasard. La campagne pour les élections municipales est lancée et Jérôme Baloge, le maire sortant, a annoncé la semaine dernière qu'il briguait un nouveau mandat.

Reportage de Dominique Laveau et Alain Darrigrand  :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mobilité économie transports vélo