Parthenay : des médiateurs anti-Covid mobilisés pour dépister la population

Depuis deux jours, des médiateurs vont à la rencontre de la population dans les Deux-Sèvres pour proposer des dépistages à la Covid. Ils délivrent également des conseils. Ils opèrent à la fois dans les entreprises et sur des lieux ouverts tels que les marchés. 

A Parthenay, mercredi matin, un médiateur réalise un test PCR sur le marché.
A Parthenay, mercredi matin, un médiateur réalise un test PCR sur le marché. © Dominique Laveau / France Télévisions

Sur le marché de Parthenay, ce mercredi matin, la foule des clients ne fait pas la queue qu'aux étals des commerçants. Une file s'est formée pour un dépistage à la Covid-19 proposé par des médiateurs.

"Depuis hier, j'ai des maux de tête", indique Dominique à l'une des médiatrices qui prend note des informations. "J'ai aussi mal à la gorge."

C'est la première fois qu'elle se fait tester. "Je n'avais jamais eu de symptômes jusqu'à aujourd'hui", précise-t-elle. Un test nasal anti-génique est réalisé. Dominique grimace. "Ca brûle un peu", reconnait-elle. "Mais pour le temps que ça dure, c'est très supportable!"

Nous allons au devant de gens qui ne se seraient pas forcément fait tester par eux-mêmes. 

Pascal Pousse, directeur d'Appui & Vous Nord 79

Le prélèvement est analysé dans la foulée et le résultat disponible en 15 minutes. Certaines personnes en profitent pour poursuivre leur marché et revenir ensuite récupérer leurs résultats. Celui de Dominique est négatif. "Je suis vraiment soulagée. On ne sait pas si on est porteur ou pas et dans mon milieu professionnel, c'est important de savoir : je travaille auprès de personnes âgées."

Dominique réalise son premier test de dépistage contre la Covid. Il est négatif.
Dominique réalise son premier test de dépistage contre la Covid. Il est négatif. © Dominique Laveau / France Télévisions

Le médiateur indique alors l'importance de continuer à observer les gestes barrière : port du masque, lavage des mains, distance de sécurité entre chaque personne et la réalisation d'"un autre test au moindre doute".

Un dispositif national

Comme elle, de nombreux habitants de Parthenay réalisent ce mercredi leur tout premier dépistage. 

"Nous allons au devant de gens qui ne se seraient pas forcément fait tester par eux-mêmes", note Pascal Pousse, directeur de l'association Appui & Vous Nord 79, partenaire de l'Agence régionale de Santé (ARS) dans cette opération. Une partie de la population reste encore isolée et n'a toujours pas eu l'opportunité de réaliser un dépistage. 

"Ce que nous faisons vient en complément à ce qui existe déjà", précise Pascal Pousse. "Nos équipes vont au devant de la population dans des lieux parfois inhabituels : des marchés, des galeries marchandes par exemple. On envisage aussi d'intervenir dans des entreprises ou des structures publiques."

Mercredi matin, l'opération a permis de réaliser 100 dépistages. La veille, à Bressuire, 90 avaient été réalisés. Lorsque un test se révèle positif, la personne entre dans le dispositif de suivi de la Sécurité sociale (notamment pour déterminer les personnes contact et observer dix jours d'isolement) et est invitée à en réaliser un second en laboratoire (test PCR) pour confirmer ou infirmer le résultat.

Ces deux récentes opérations font partie d'un dispositif national plus vaste. Dans chaque département, des équipes sont déployées pour aller au devant de la population et réaliser des tests. Dans le département des Deux-Sèvres, elles débutent tout juste et devraient être complétées par des actions de la Croix rouge et des Sapeurs pompiers.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société covid-19 confinement : conseils pratiques