"Repose en paix Emi" : l'émotion des Chamois Niortais après la confirmation de la découverte du corps d'Emiliano Sala

Les Chamois Niortais ont rendu hommage et exprimé leurs condoléances après la confirmation par la police anglaise que le corps découvert découvert dans l'épave d'avion, retrouvée dans la Manche, était bien celui d'Emiliano Sala. Le joueur argentin avait joué une saison à Niort.
La police du comté de Dorset (sud-ouest de l'Angleterre) a confirmé que le corps récupéré dans l'épave de l'avion qui avait disparu au-dessus de la Manche le 21 janvier avait été formellement identifié comme étant celui du footballeur argentin Emiliano Sala.
 "Le corps ramené à Portland (sud de l'Angleterre) aujourd'hui a été formellement identifié par le coroner du Dorset comme celui du footballeur Emiliano Sala", a annoncé la police britannique sur Twitter. "Les familles de M. Sala et du pilote David Ibbotson ont été informées. Nos pensées sont pour eux tous".
"Le coroner, officier de justice chargé de faire la lumière sur les décès de cause non naturelle," continuera d'enquêter sur les circonstances de ce décès", a précisé la police.
 
L'épave du monomoteur Piper Malibu qui emmenait le pilote, âgé de 59 ans, et l'ex-attaquant de Nantes, âgé de 28 ans, vers son nouveau club de Cardiff, avait été localisée dimanche, à l'endroit où l'avion avait cessé d'émettre, dans la Manche, reposant à 67,7 mètres de fond, à une vingtaine de kilomètres au nord de l'île anglo-normande de Guernesey.


"Repose en paix Emi"

Emiliano Sala avait porté le maillot des Chamois Niortais pendant une saison en 2013-2014. Il avait laissé le souvenir d'un joueur d'exception et d'un homme extrêmement sympathique avec ses co-équipiers.  Ce vendredi, le club niortais et les joueurs ont exprimé leur émotion et ses condoléances sur twitter. 
Ce week-end à l'initiative de la Ligue de Football Professionnel, une minute d'applaudissements sera organisée avant chaque match de Ligue 1 et de Ligue 2.

Le club avait rendu un hommage public à Emiliano Sala au stade René Gaillard, deux jours après la disparition de l'avion qui transportait le footballeur argentin.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
les chamois niortais football sport