Transports scolaires dans les Deux-Sèvres, la région et le département se chamaillent

Le président du Conseil Départemental des Deux-Sèvres, le Républicain Gilbert Favreau et le président de la région Nouvelle Aquitaine, le socialiste Alain Rousset ne sont pas du tout sur la même longueur d'ondes dans le dossier des transports scolaires.
Alain Rousset et Gilbert Favreau
Alain Rousset et Gilbert Favreau © France Télévisions
C'est Gilbert Favreau qui ouvert les hostilités en séance plénière du Conseil départemental des Deux-Sèvres, le 25 mars. Il a estimé que depuis que la compétence des transports scolaires avait été transférée à la région, les tarifs avaient augmenté. De quoi faire réagir Alain Rousset qui dans un communiqué a tenu à démentir "les fake news" de Gilbert Favreau.


Lundi, en séance plénière du Conseil Départemental des Deux-Sèvres, le président Gilbert Favreau a tenu des propos mensongers (...) Petit jeu politicien? Absence de maîtrise du dossier ou bien victime d'un coup de fatigue?


Puis, point par point, Alain Rousset répond à Gibert Favreau expliquant notamment, que lorsque que le département avait la charge des transports, le tarif annuel moyen pour les parents était de 122 euros. Le nouveau tarif moyen pour 2019/2020 sera de 95 euros.
 

Gibert Favreau se défend d'avoir joué un jeu politicien


Une réponse qui n'a pas convainvcu Gilbert Favreau. Se fendant à son tour d'un communiqué, il affirme que :
 

Cette réaction très agressive est l'expression du malaise flagrant de l'exécutif régional à justifier la politique qu'il veut mettre en place.


Il reprend à son tour chacun des points et s'interroge sur la méthode de calcul de la région pour arriver à un coût moyen de 95 euros.
Il affirme également que lorsque le département avait la compétence des transports scolaires, un fonds d'aide sociale aux familles avait été mis en place. Doté de 400 000 euros en 2017, il n'a pas été maintenu par la région.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie région nouvelle-aquitaine politique transports en commun