Festival des jeux de Parthenay : jauge, pass sanitaire, voilure réduite, à quoi ressemblera l'édition 2021 du FLIP ?

Après l'annulation du festival des jeux de Parthenay en 2020 pour cause de pandémie, le rendez-vous des amateurs de jeux de société aura bien lieu, du 7 au 18 juillet 2021 dans la cité médiévale gâtinaise. Mais le Flip ne ressemblera pas vraiment aux années précédentes... Voici à quoi s'attendre. 

L'accueil du festival, sur la place du Drapeau, en juillet 2018.
L'accueil du festival, sur la place du Drapeau, en juillet 2018. © Alice Robinet / France 3 Nouvelle-Aquitaine

Après des semaines d'incertitudes, Parthenay, dans les Deux-Sèvres accueillera bien son 35e festival ludique international du 7 au 18 juillet 2021. L'an dernier, l'évènement avait du être annulé à cause de la pandémie de coronavirus. 

"Nous sommes très très heureux d'être le premier évènement ludique majeur à pouvoir reprendre depuis le début de la pandémie", souligne le coordinateur du FLIP, Etienne Delorme, qui précise que pour mettre au point cette édition 2021 adaptée aux conditions sanitaires, "il a fallu deux fois plus de boulot". "Nous n'aurions pas pu être privés de FLIP pendant deux années consécutives", abonde Jean-Michel Prieur, maire de Parthenay et président de Parthenay-Gâtine.

Une jauge de 4 000 joueurs ? 

Pour l'instant, l'accès au festival est limité, avec une jauge de 4.000 personnes maximum par jour, et deux créneaux de 2.000 festivaliers chacun. Les réservations sont déjà ouvertes. Elles sont limitées à six créneaux horaires, gratuits, par festivalier. 

Des jauges qui devraient être assouplies prochainement. "Nous attendons les annonces gouvernementales fin juin", souligne Etienne Delorme, le coordinateur du FLIP. 

Il ne faut pas s'attendre à ce que le FLIP ressemble à celui des années précédentes

Jean-Michel Prieur, maire de Parthenay

"Nous pourrons sans doute aller jusqu'à 5.000 personnes par jour" espère Jean-Michel Prieur. "Mais étant donné le reste des contraintes, comme l'exigence du pass sanitaire, il ne faut pas s'attendre à ce que le Flip ressemble à celui des années précédentes", explique le maire, qui ne veut pas être "trop optimiste". 

Pass sanitaire exigé 

En plus d'avoir réservé, les visiteurs devront être munis, à partir de 11 ans, d'un pass sanitaire. Concrètement, il faudra être complétement vacciné, ou bien avoir réalisé un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures, ou encore disposer d'un certificat attestant que vous avez eu le Covid et êtes rétabli depuis au moins 15 jours. 

"Une tente ARS sera déployée gratuitement pour proposer les tests tous les jours", précise Etienne Delorme. Attention, seuls 200 tests antigéniques pourront y être réalisés tous les jours. "C'est du dépannage, il vaut mieux s'organiser avant, pour se faire tester auprès de son pharmacien par exemple". 

© Flip de Parthenay

Une voilure réduite 

Les années précédentes, le FLIP prenait possession de toute la ville de Parthenay, "comme un champignon ludique". Cette année, le festival aura une envergure plus restreinte, avec "90 % des activités concentrées sur la place du Drapeau", précise Etienne Delorme. Sur cette zone seront regroupés les habituels "villages" des jeux de société, des créateurs, et des enfants.  

Le festival devrait aussi occuper la place de la Saunerie et celle du Château (pour les jeux médiévaux). En revanche, les pourparlers sont encore en cours avec la préfecture, pour savoir si ces deux places seront également soumises à une jauge. Le cas échéant, un simple pass sanitaire pourrait suffire pour y accéder. 

"16 nettoyeurs de cartes"

"D'habitude, le FLIP représente 15 % à 20 % du chiffre d'affaires des restaurants et cafés de Parthenay", indique le maire Jean-Michel Prieur. Quelles seront les retombées économiques d'un festival en version réduite ? Impossible à estimer pour l'instant, "mais nous espérons redonner un peu d'air au centre-ville de Parthenay", souligne-t-il. 

Du côté des emplois, 114 jeunes animateurs ont été recrutés et formés, soit seulement un de moins qu'en 2019. "Même s'il y a moins d'espaces de jeux, il faut plus de monde pour contrôler l'accès et organiser les flux", précise Etienne Delorme. "Et nous avons aussi constitué une équipe de 16 personnes chargées de nettoyer les jeux entre chaque partie". 

Pour tenter de rallier plus de joueurs malgré la crise, le FLIP se déclinera également en version numérique, sur une plateforme intitulée Stories, mais aussi via Discord, ou sur Board Game Arena. Une nouveauté qui, si elle est couronnée de succès, pourrait être reconduite en 2022. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux sorties et loisirs événements loisirs covid-19 santé société