La ville de Parthenay s’engage pour aider les malades d’Alzheimer et leurs proches

Publié le Mis à jour le
Écrit par Romain Bizeul

Parthenay est devenue "Ville aidante Alzheimer". Aux côtés de l'association France Alzheimer, la ville met en place des actions, informe et sensibilise sur la maladie d'Alzheimer. Une manière de faciliter la vie des personnes atteintes de la maladie, mais également de leurs proches, souvent isolés.

Chaque année, en France, 225 000 nouveaux cas de la maladie d’Alzheimer sont diagnostiqués. Avec leurs proches, c’est toute une population en souffrance. La ville de Parthenay en a bien conscience. Elle a signé, avec l’association France Alzheimer, la charte "Ville aidante Alzheimer". Une volonté de soutenir les malades et leurs proches en rendant la ville plus inclusive et en sensibilisant autour de la maladie. 

Il faut faire sortir les familles de chez elles. Elles ont besoin d’un lien social. 

Nelly Paul, co-responsable de France Alzheimer à Parthenay

Ateliers mémoire, cafés mémoire, rencontres… L’association France Alzheimer multiplie les actions. Objectif : ne pas laisser les familles isolées. "Il faut faire sortir les familles de chez elles. Elles ont besoin d’un lien social", insiste Nelly Paul, co-responsable de France Alzheimer sur l’antenne de Parthenay. Et pour cela, la mairie a une solution. Elle va mettre en place des minibus afin de transporter les malades de chez eux jusqu’aux sites où se déroulent les actions de l’association. Un gain de temps précieux pour les 6 bénévoles de l’antenne de Parthenay qui, jusqu’à présent, allaient eux-mêmes chercher certains malades. 

Éviter l'isolement

À travers les activités artistiques et les jeux mis en place par France Alzheimer, le but est de maintenir les malades en éveil mais également d’accompagner les aidants afin d’éviter l’isolement. "Ça nous fait du bien de nous retrouver ici !" Robert Ouvrard respire quand il accompagne sa femme Jacqueline aux évènements de France Alzheimer. Depuis environ 8 ans, il ne manque pas ces précieux rendez-vous. "Il faut aller vers les autres, soutient-il. Si on se renferme sur soi, au bout d’un moment, cela risque de devenir vraiment compliqué." C’est en se rapprochant de l’association qu’il a appris à vivre avec la maladie de sa femme et à l’accepter. Il l’assure : "C’est l’aide qui me permet de la garder à la maison."

Car beaucoup trop de familles persistent dans l’isolement. "Beaucoup de personnes n’osent pas en parler et se faire aider", regrette Nelly Paul de France Alzheimer. La municipalité de Parthenay en a bien conscience. Une campagne de sensibilisation va être mise en place afin de libérer la parole. "Nous voulons soutenir les initiatives afin de rendre la ville la plus inclusive possible. Il faut dialoguer, mettre en place des actions culturelles et sportives afin que les malades et leurs familles puissent vivre comme tout à chacun", soutient Hervé Le Breton, adjoint à la Solidarité et à la Santé de Parthenay. La municipalité met également ses locaux à disposition pour aider France Alzheimer. 

Sensibiliser sur une maladie particulière

Mais l’information ne concerne pas uniquement les malades et leurs aidants. Les comportements de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent parfois interpeller. "Cette charte concerne également les commerçants, assure Hervé Le Breton. Une personne atteinte d’Alzheimer peut se retrouver dans une boulangerie et peut prendre un produit et partir sans payer. Mais ce n’est pas du vol. C’est pour cela que nous souhaitons sensibiliser tout le monde sur la maladie." Et les actions de la mairie ne font que commencer, selon le maire de Parthenay, Jean-Michel Prieur. "Il nous reste encore beaucoup à faire de façon concrète et opérationnelle", confie-t-il à La Nouvelle République.

Le 21 septembre, à l’occasion de la journée mondiale Alzheimer, la ville de Parthenay et France Alzheimer ont souhaité marquer le coup. Afin de symboliser ces nouvelles actions en coopération, un arbre à souhait a été planté conjointement. Un plein d’espoir et de promesses pour améliorer la vie des personnes atteintes de la maladie ainsi que leurs proches.

Reportage et interview à l'occasion de la journée nationale de sensibilisation à la maladie d'Alzheimer.