Dimanche en Politique - Mickaël Vallet veut sortir de la tempête créée par Arnaud Montebourg

Publié le
Écrit par Jérôme Vilain
Mickaël Vallet (PS), sénateur de Charente-Maritime et porte-parole d'Aranud Montebourg
Mickaël Vallet (PS), sénateur de Charente-Maritime et porte-parole d'Aranud Montebourg © Kharinne Charov / MaxPPP

Le sénateur socialiste de Charente-Maritime sera l’invité de Jérôme Vilain dimanche à 11h30 dans Dimanche en Politique. Il prendra la défense du candidat à la présidentielle.

Mickaël Vallet est porte-parole d’un candidat dans la tourmente : Arnaud Montebourg, candidat à l’élection présidentielle de 2022.

Une semaine après sa proposition visant à bloquer les transferts d’argent privé vers les pays qui refusent de rapatrier leurs ressortissants concernés par une mesure d’expulsion, qui a fait l’effet d’une bombe dans le paysage politique français, son porte-parole a dû gérer une semaine politique compliquée.

Il faut dire que cette mesure a d’abord été proposée par Marine Le Pen, puis par Éric Zemmour…

« Un dérapage et une erreur grave », selon Mickaël Vallet qui n’épargne pas son candidat. Pour autant l’ancien maire de Marennes, qui combat depuis longtemps l’extrême-droite, garde sa confiance envers Arnaud Montebourg en affirmant qu’il ne faut en aucun cas laisser ces thèmes (de l’immigration) à la droite ou à l’extrême-droite.

Au niveau local, le sénateur de Charente-Maritime se félicite de la gratuité du pont de l’île d’Oléron et pourfend l’ « uberisation » de la société : « Vous prêtez votre canapé à un copain, vous le faites payer, vous faites à manger pour quelqu’un, vous faites payer, vous prenez la voiture, vous faites payer… Il faut retrouver un peu de républicanisme dans tout ça et dans l’idée qu’on a des biens communs. »

Mickaël Vallet dans Dimanche en politique, c’est ce dimanche, à 11h30, sur France 3 Poitou-Charentes.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.