Dimanche en politique spécial élections départementales

Publié le Mis à jour le

En Nouvelle-Aquitaine, 12 départements vont choisir les 20 et 27 juin leur nouvel exécutif. Pour quelles raisons élisons-nous des conseillers départementaux ? À quoi sert un département ? Quelles sont ses compétences ? Cette émission a pour objectif de répondre à ces questions.

Autour de Jérôme Vilain, trois experts des élections locales et du fonctionenment de ce que l'on appelle communémement les territoires ont pour mission de répondre à la question : pourquoi voter aux départementales ? 

Les invités de ce dimanche en politique

  • Dominique Breillat, politologue et professeur émérite en droit public à l’Université de Poitiers.
  • Thomas Marty, politologue, docteur en sciences politique à l’université de Limoges et membre du Gresco, le Groupe de Recherches Sociologiques sur les sociétés Contemporaines.
  • Dominique Royoux, professeur en géographie à l’Université de Poitiers et directeur du laboratoire "Ruralités".

Les départementales ont une particularité cette année, puisqu'elles sont couplées aux élections régionales. Autre particularité, elles interviennent un an seulement après les municipales et un an avant la présidentielle et les législatives. Conséquences, nombreux sont les anciens candidats ayant perdu aux élections municipales à se présenter aux départementales, et plusieurs députés se présentent également au départementales. 

Quid de la situation politique des départements de Nouvelle-Aquitaine ? Sept sont gérés par la droite et cinq par la gauche. En 2015, les cinq départements qui ont basculé l'ont tous fait de gauche à droite. Cette année, du fait de la crise sanitaire liée à la Covid-19 et la quasi absence de campagne électorale, la prime au sortant est encore plus forte que d'habitude. Les politologues s'attendent donc à une relative stabilité politique. 

Les compétences des départements 

Plus de la moitié du budget des départements est consacré à l'aide sociale. Le Département intervient dans le champ de l’enfance (protection maternelle et infantile, adoption, protection de l’enfance, soutien aux familles en difficulté), du handicap (hébergement, insertion sociale et aides financières aux personnes handicapées), des personnes âgées et de la dépendance (création et gestion des maisons de retraite, aides), de la gestion des allocations individuelles de solidarité (RSA, APA, PCH), de l’insertion et de l’emploi.

Mais le département n'a pas qu'un rôle de guichet social. Il a aussi dans son champ d'action les collèges, la voirie ou encore la gestion du SDIS, le service départemental d'incendie et de secours. 

Est-ce que les départements sont menacés par la montée en puissance des intercommunalités et des régions ? Pour le géographe Dominique Royoux, tout dépend de leur capacité à prendre pleinement les sujets nouveaux tels que la fibre ou encore les bassines. "La disparition des départements est un serpent de mer", selon Dominique Breillat. 

REVOIR L'ÉMISSION :

Diffusion : dimanche 16 mai à 11h30 sur France 3 Poitou-Charentes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité