Direct : en ce samedi noir, suivez la circulation dans le Sud-Ouest

Comme chaque année, le chassé-croisé des vacanciers provoque de nombreux embouteillages. / © S.Quentin/MAXPPP
Comme chaque année, le chassé-croisé des vacanciers provoque de nombreux embouteillages. / © S.Quentin/MAXPPP

C'est la journée la plus embouteillée de l'année : ce samedi 3 août est classé noir par Bison Futé dans le sens des départs. Dans la région, des bouchons se sont formés dès le début de la matinée, notamment sur l'A10 et l'A63 au niveau de Bordeaux.

Par M.D

Juillettistes et aoûtiens se croisent sur les routes de France ce samedi, classé noir par Bison Futé dans le sens des départs. La région ne fait pas exception : sur certains tronçons de route, on roule au pas depuis le début de la matinée. Voici en direct le fil d'info sur la circulation :
 

10h30 :

L'arrivée sur la rocade de Bordeaux se fait difficilement ce matin. En effet, les autoroutes A10 en provenance de Tours et l'A63 en direction de la frontière espagnole sont déjà saturées.
 

Sur l'A10 dans le sens Poitiers-Bordeaux, il faut compter 2h de retard, tandis qu'après le péage de Virsac jusqu'à l'entrée sur l'A630, la circulation est très difficile, comme on peut le voir sur cette image de drone :
 

Déjà à 8h du matin, il fallait compter 29 minutes de retard sur ce tronçon. Dans le sens Bordeaux-Poitiers, la circulation commence aussi à se densifier.

À 10h, la Direction interdépartementale des routes Atlantique (DIRA) signalait aussi un léger accident sur la rocade extérieure entre deux voitures , juste après le pont d'Aquitaine. Heureusement sans gravité, il a été pris en charge rapidement. Les bouchons sont aussi importants dans le sens intérieur entre Bouliac et la sortie de l'A62 (éch 15 et 17).
 
La circulation sur la rocade de Bordeaux à 10h30. / © DIRA
La circulation sur la rocade de Bordeaux à 10h30. / © DIRA

Enfin, sur l'A63, les embouteillages sont très importants entre Cestas et le Bassin d'Arcachon. Ça coince aussi entre Bayonne et la frontière espagnole, où il faudra prendre son mal en patience pour rejoindre l'Espagne.

Enfin, sur l'A62, il y a des ralentissements entre Cadillac et Langon.

14h :

À la mi-journée, on comptait près de 720km de bouchons cumulés en France. Du côté de la Gironde, le trafic est toujours très dense sur l'A10 depuis Poitiers et notamment à l'arrivée sur Bordeaux : il faut compter 4h pour faire le trajet entre ces deux villes.

Sur l'A63,  on comptabilisait à la mi-journée 20km d'embouteillages entre la sortie de la rocade de Bordeaux et celle du Bassin d'Arcachon, il faudra s'armer de patience pour enfin voir la côte littorale ! Au niveau de la frontière espagnole, la circulation semble se fluidifier un peu.

Le pic de cette journée noire devrait être atteint entre 14h et 15h, avec 150 000 véhicules attendus sur l'A630, soit 30 fois plus qu'un samedi habituel. Sur les autoroutes A10 et A63, on prévoit une hausse de 30% du trafic.

Patience donc pour les automobilistes, qui ne sont pas au bout de leur peine.
 

17h30 :

Le trafic commence enfin à se fluidifier : du côté de l'A10, le tronçon entre Virsac et la rocade de Bordeaux est beaucoup moins encombré. Les embouteillages se sont reportés sur l'A63 dans le sens Nord-Sud, toujours entre Cestas et la sortie pour le Bassin d'Arcachon. Sur la rocade, il n'y a plus de problème majeur.

Il reste encore quelques ralentissements sur l'A63 entre Saint-Geours de Maremne et Bayonne, mais il est désormais beaucoup plus facile d'accéder à la frontière espagnole. Le gros des bouchons a donc quasiment disparu : la journée de dimanche devrait être moins compliquée, même si Bison Futé l'a classé jaune dans le sens des départs.

 

Sur le même sujet

La première Maison Départementale de Santé de Dordogne

Les + Lus