Don du sang en Limousin - le cri d'alarme de l'Etablissement Français du Sang

C'est un appel à la mobilisation générale que lance l'Etablissement Français du Sang. Cette crise sanitaire a un effet néfaste sur les collectes de sang. Les stocks sont en baisse en Limousin comme partout en France. 

On peut continuer à donner son sang pendant le confinement
On peut continuer à donner son sang pendant le confinement © Pixabay/Rovin

La situation est aujourd'hui préoccupante. Les réserves nationales de sang sont sous la barre des 100 000 poches alors qu'il faudrait qu'elles atteignent le chiffre de 110 000 pour fournir aux établissements de santé les produits sanguins dont ils ont besoin pour soigner les patients qui nécessitent une prise en charge chronique ou en urgence vitale. 

En Nouvelle-Aquitaine, les réserves se situent autour de 8600 poches alors que 10 000 poches seraient nécessaires. 

8600 poches de réserve au lieu des 10 000 habituelles en Nouvelle-Aquitaine
8600 poches de réserve au lieu des 10 000 habituelles en Nouvelle-Aquitaine © Pixabay/rdelarosa

Impact de la crise sanitaire sur le don du sang

Depuis le printemps 2020, date du tout premier confinement, l'offre de collecte est très restreinte. L'organisation d'opérations dans des entreprises ou dans des universités est devenue très compliquée voire impossible. 

Les salles municipales, où se déroulent très souvent les collectes de sang de l'EFS, sont désormais régulièrement réquisitionnées dans le cadre des dépistages et de la vaccination contre la Covid-19. A cela s'ajoute, depuis deux semaines, une baisse inquiétante de la fréquentation des lieux de dons de l'Etablissement Français du Sang.

Une tendance qui devrait se renforcer avec le week-end de Pâques et les vacances scolaires alors que la France est entrée dans une nouvelle phase de confinement.
 

L'EFS s'adapte pour collecter les dons

L'Etablissement Français du Sang précise que donner son sang en période de confinement est tout-à-fait possible. Il suffit de cocher la case "aide aux personnes vulnérables" de l'attestation dérogatoire de déplacement si l'on habite à plus de 10 km du lieu de collecte ou si le donneur se déplace après 19 heures. 

Face au contexte de ces derniers mois, l'EFS tente de trouver des solutions. L'objectif est d'accueillir au mieux les éventuels donneurs. 

Désormais, pour faciliter les dons, toutes les collectes mobiles de l'EFS Nouvelle Aquitaine sont proposées sur rendez-vous. (mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr)

Ce système est également déployé dans 8 des 14 maisons de don de la région, dont celle de Limoges ou Guéret. L'objectif est de réduire le temps d'attente des donneurs et de mieux gérer leur prise en charge dans le respect des gestes barrières. 

Prendre rendez-vous pour donner son sang
Prendre rendez-vous pour donner son sang © Pixabay/Belama

Qui peut donner ? 

Entre 18 et 70 ans, on peut donner son sang. Certaines conditions sont cependant à respecter comme ne pas prendre de traitement antibiotique ou ne pas avoir de fièvre. Avant chaque don, un bilan est effectué avec un médecin. 

Il est possible de donner son sang après une injection de vaccin contre la Covid-19, sans aucun délai.

L'année 2020 a vu l'arrivée de 14% de nouveaux donneurs. Même si seulement 4% des Français en âge de donner donnent leur sang. 

 

Des collectes

En dehors des maisons du don de Limoges, Brive ou Guéret, quelques collectes attendent les donneurs dans les jours à venir. C'est le cas à Limoges, le 7 avril à Limoges Ester, le 8 avril au CHU, les 13 et 14 avril au pavillon du Verdurier.  

 

 

 

Les maisons du don en Limousin
  • A Brive : 8, rue Vincent Chassaing
  • A Guéret : 39, avenue de la Sénatorerie
  • A Limoges : 98, rue Charles le Gendre 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société santé solidarité