• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Réquisitions pour la Mort d'Audrey Bonesi : de 5 ans ferme à un an avec sursis pour les protagonistes

Devant le tribunal correctionnel de Bergerac, les accusés doivent s'expliquer sur les faits qui ont abouti à la mort d'Audrey Bonesi / © France 3 Périgords - Pascal Tinon
Devant le tribunal correctionnel de Bergerac, les accusés doivent s'expliquer sur les faits qui ont abouti à la mort d'Audrey Bonesi / © France 3 Périgords - Pascal Tinon

Le maximum, 5 ans de prison ont été requis contre Brian Ziegler, un an pour deux femmes, un an avec sursis intégral pour le conducteur et le propriétaire du véhicule qui a heurté la victime. Les réquisitions sont tombées aujourd'hui au tribunal de Bergerac après la mort d'Audrey Bonasi en 2014

Par Pascal Faiseaux

En juin 2014 la restauratrice de 30 ans Audrey Bonesi avait trouvé la mort à la sortie d'une boîte de nuit près de Bergerac / © France 3 Périgords - INA
En juin 2014 la restauratrice de 30 ans Audrey Bonesi avait trouvé la mort à la sortie d'une boîte de nuit près de Bergerac / © France 3 Périgords - INA

Ce mardi 19 mars, le tribunal correctionnel de Bergerac se penchait sur ce dossier qui avait fortement ému l'opinion publique en juin 2014. 6 prévenus comparaissaient après les aggressions de trois personnes et la mort d'une d'entre elle le 1er juin 2014.

Parmi ces six personnes, une se détachait des autres. Brian Ziegler, 26 ans comparaissait pour homicide involontaire et violences. A ce titre, le jeune homme comparaissait en détention. Son absence de remords et le poids de son casier judiciaire n'auront sans doute pas pesé en sa faveur : 11 condamnations (dont neuf depuis le drame) pour recel de vol, conduite sans permis, etc.
 
Plus de 4 ans d'enquête, un délai trop long selon les avocats, pour en arriver à ce passage devant le tribunal correctionnel / © France 3 Périgords - Pascal Tinon
Plus de 4 ans d'enquête, un délai trop long selon les avocats, pour en arriver à ce passage devant le tribunal correctionnel / © France 3 Périgords - Pascal Tinon

Il est celui qui est soupçonné d'avoir frappé le compagnon d'Audrey Bonesi, le mettant ko après un uppercut, juste à la sortie de la boîte de nuit à 5h du matin, sur le parking. Des faits qui pousseront la jeune femme à le poursuivre et le rejoindre quelques mètres plus loin.

Nouvelle altercation, Audrey Bonesi a-t-elle alors été frappée, ou bien saisie par la jambe comme l'affirme Brian Ziegler. Toujours est-il qu'elle se retrouvera allongée sur la route où elle sera ensuite percutée par un véhicule. Contre Brian Ziegler, la procureur va demander la peine maximale pour les faits qui lui sont reprochés : 5 ans de prison ferme.

Rappel des faits ici



Le conducteur de la Golf Volkswagen, capitaine de soirée venu chercher des amis à la sortie de la boîte de nuit, était également dans le box des accusés. Il roulait à une vitesse raisonnable et n'avait pas révélé d'alcoolémie. Après avoir croisé Brian Ziegler et ses comparses en train de courir sur le bas-côté, il a déclaré ne rien avoir pu faire pour éviter la victime allongée sur la route. Avec le propriétaire de ce même véhicule, dont les modifications laissaient apparaître un éclairage insuffisant, ils font l'objet d'une réquisition d'un an de prison avec sursis intégral.

Parmi le groupe qui accompagnait Brian Ziegler, deux femmes. Cindy, la jeune compagne de Brian Ziegler, a déclaré  au tribunal avoir peu de souvenirs des évènement, étant alors en état d'ébriété. Accompagnée de sa tante Sophie, il a été requis contre les deux femmes un an de prison.
 
Le procès de l'homicide d'Audrey Bonesi à Bergerac
Plus de 4 ans de procédure avant d'aboutir à l'ouverture du procès du "drame du Windsor" où 6 personnes comparaissaient. - France 3 Périgords - Léa Broquerie & Pascal Tinon

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass festival

Les + Lus