Braquages multiples à Périgueux : un suspect interpellé cette nuit

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pascal Faiseaux .

Un homme, très fortement suspecté d'être l'auteur des 4 braquages de supermarchés ces derniers jours près de Périgueux a été interpellé dans la nuit

Peut-être la fin de l'inquiétude pour les supermarchés de l'agglomération de Périgueux, après la série de quatre braquages en l'espace d'une semaine à Chancelade et Périgueux, entre les 22 et 27 août.

Interpellation musclée

Cette nuit, à 4h50 du matin, les hommes de la BAC de nuit de Périgueux épaulés par la Brigade de Recherche et d'Intervention de Bordeaux ont procédé à l'interpellation d'un homme d'une cinquantaine d'année.

Les faits ont été confirmés au Parquet de Périgueux à 9h30 ce matin par Solène Belaouar, Procureure de la République.

La voiture volée repérée 

L'interpellation s'est faite après que vers une heure du matin, la Brigade de nuit ait repéré la Dacia Sandero volée lors d'un braquage à Chancelade lundi dernier. "En planque" devant la voiture garée sur les allées Tourny à Périgueux, les forces de police ont patiemment attendu le suspect avant de procéder à son interpellation.

Un homme fortement suspecté d'être l'auteur des 4 braquages de cette fin août à Périgueux a été interpellé dans la nuit ©France 3 Périgords - Émilie Bersars & Pascal Tinon. Montage Floriane Pelé

Le suspect déjà connu de la justice

L'homme d'une cinquantaine d'années n'est pas originaire de Dordogne, il n'était installé à Périgueux que depuis quelques mois. Défavorablement connu de la justice, il avait déjà été condamné à plusieurs reprises pour des faits similaires de vol à main armée. Il a été placé en garde à vue et il est entendu dans les locaux du commissariat de Périgueux. Le véhicule volé est actuellement fouillé et le domicile du suspect fait l'objet d'une perquisition.

À main armée

Les braquages avaient commencé le lundi 22 août dans l'après-midi à l'Intermarché de Chancelade. À chaque fois le même mode opératoire. Bien que sans violence, le braquage s'effectue à main armé avec une arme de poing (factice ou non) et une matraque. L'individu a le visage dissimulé par un masque anti-covid, des lunettes de soleil et un bob. 

4 supermarchés braqués, pour 4 000 €uros de butin 

Le premier braquage se répète deux jours plus tard dans les enseignes Lidl et Grand Frais toutes proches, puis le samedi 27 août au Spar de Périgueux. À chaque fois quelques centaines d'€uros sont emportés, mais un peu plus dans le Lidl où le coffre a également été volé. 4 000 €uros en tout auraient été dérobés.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité