Les cheminots du Technicentre de Périgueux rendent le casque

Suite à l'Assemblée générale des cheminots hier, les salariés du Technicentre de Périgueux ont décidé d'effectuer un acte symbolique face à la délégation de la SNCF venue leur rendre visite aujourd'hui. Ils ont déposé leur casque pour manifester leurs désaccord avec les 30 pertes d'emploi prévues

Les cheminots salariés du technicentre de Périgueux ont inauguré un symbolique "monument aux morts" en hommage à leurs emplois appelés à disparaître, selon eux au profit des activités d'Alsthom
Les cheminots salariés du technicentre de Périgueux ont inauguré un symbolique "monument aux morts" en hommage à leurs emplois appelés à disparaître, selon eux au profit des activités d'Alsthom © France 3 Périgords - Anne Ployart
durée de la vidéo: 00 min 48
Un monument aux emplois morts des cheminots de Périgueux ©France 3 Périgords

Ils en sont persuadés : il y aurait largement de quoi fournir du travail à tous les salariés de Périgueux... s'il y en avait la volonté. Une volonté qui "n'y est pas " visiblement, puisque la direction annonce déjà des réductions de personnel. Une activité qui ne sera pas perdue pour tout le monde, selon les syndicats. Supprimer le travail, c'est en faire cadeau à la société privée Alsthom.

Se pose donc la question des choix faits par la direction, de la raison pour laquelle, ici comme ailleurs, on choisit délibérément de réduire la voilure publique. Etant évident que les pertes d'emploi ici entraînent un apauvrissement ailleurs... générateur d'autres pertes d'emplois. 

Un grand moment de solitude pour le représentant de la SNCF invité à écouter l'oraison funèbre et inaugurer le monument aux morts des emplois qui vont être supprimés à Périgueux
Un grand moment de solitude pour le représentant de la SNCF invité à écouter l'oraison funèbre et inaugurer le monument aux morts des emplois qui vont être supprimés à Périgueux © France 3 Périgueux - Anne Ployart

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports polémique société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter