Confinement : “il y a des gens irrespectueux” selon le directeur d'un supermarché de Dordogne

Caddie dans une grande surface
Caddie dans une grande surface

Emmanuel Macron a remercié hier tous les personnels travaillant notamment dans le secteur de l'alimentation. Il est vrai que ceux-ci sont en première ligne pour observer des comportements qui peuvent plus qu'agacer en ces périodes de confinement. 

Par Sébastien Bouwy

Le directeur d'un supermarché de Trélissac a eu un coup de chaud hier. Il a brièvement posté un message sur les réseaux sociaux avant de le retirer car non conforme sans doute à la charte de son enseigne. Mais, il est vrai que parfois certains comportements de clients peuvent porter sur les nerfs en cette période de confinement. 

Le message que Sébastien Kisterski avait posté était celui ci : 

Non, mais qu’est ce que vous ne comprenez pas ???? Une seule personne pour faire les achats de première nécessité, c’est si difficile à intégrer que  çà ??? A toi, le père de famille qui vient faire ses petites courses avec femme et enfant, à papy et mamie qui se baladent,  au solitaire qui passe et repasse 4 fois par jour ! Vous croyez quoiQ? qu’on se met en danger de contamination en venant travailler tous les jours pour le plaisir de se faire insulter  ??"
Post de Sébastien Kisterski

Contacté ce matin, le directeur relativisait la portée de son "coup de gueule" en indiquant qu'effectivement  : "il y a des gens irrespectueux".
Un constat d'autant plus énervant que les employés sont très fatigués :  "Sur 50 personnes qui travaillent, 15 sont en arrêt et nous passons notre temps à réapprovisionner les rayons, nous ne pouvons pas faire la police, ce n'est pas notre rôle". 

"Ce matin, il y a un monde fou devant la porte, nous les faisons entrer par groupe de 10 à 15 " indique le directeur. L'affluence est plus forte en matinée.
Le magasin est approvisionné par un camion de frais tous les jours, et tous les deux jours pour le non périssable" précise-t-il. 

Il note aussi que la majorité de ses clients fidèles ne vient que tous les quatre ou cinq jours pour s'approvisionner en frais. 

Le magasin a adopté toutes les mesures nécessaires à la protection de ses employés. 

Sur le même sujet

Les + Lus