Dordogne : amendes symboliques requises contre les six agriculteurs jugés à Bergerac

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sébastien Bouwy .

Six agriculteurs périgourdins étaient convoqués ce vendredi matin devant le Tribunal de police de Bergerac. Ils devaient répondre d’actes de dégradations commis sur la permanence de la députée écologiste Brigitte Allain en février 2016. Des peines symboliques ont été requises à leur encontre.

C’est à la suite d’une plainte déposée par la députée écologiste Brigitte Allain que six agriculteurs ont été sommés de s’expliquer devant le Tribunal de Bergerac. Il leur est reproché d’avoir jeté des œufs sur la permanence de l'élue, et d’avoir déposé du foin et des pneus devant le local, le 16 février 2016.



Organisée par le syndicat Jeunes Agriculteurs, la manifestation avait réuni 80 personnes, mais seules six d’entre elles ont pu être identifiées lors de l’enquête. Ce vendredi, pendant l’audience, une trentaine d’agriculteurs s’est réunie en signe de soutien devant le Palais de Justice de Bergerac.



Dénonçant une volonté de « sanctionner pour l’exemple », l’avocat de la Défense a réclamé la relaxe pour les six hommes poursuivis. La Procureure de la République a quant à elle requis une peine symbolique de 1000 euros d’amende avec sursis pour 5 des agriculteurs, et 150 euros d’amende pour le sixième. Il faudra attendre le 19 mai pour connaître la décision du Tribunal.





Le reportage de PhilippeNiccolai et Florian Roulies 



durée de la vidéo: 01 min 44
6 agriculteurs en procès à Bergerac ©France 3 Périgords








Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité