Cet article date de plus de 5 ans

Dordogne : bons et spirituels, les fromages de l'abbaye d'Echourgnac

Les fromages de l'abbaye d'Echourgnac en Dordogne s'arrachent comme des petits pains. Il faut dire que les sœurs de cette abbaye cistercienne Notre Dame de Bonne Esperance bichonnent ces petits fromages affinés dans leur cave. Il s'en est vendu 114 tonnes l'an dernier. 

© France 3 Aquitaine
Dans le silence de l'abbaye Notre Dame de Bonne Espérance à Echourgnac en Dordogne, le temps fait son oeuvre. Le recueillement est salutaire pour la méditation des sœurs et pour l'affinage des fromages, religieusement entreposés dans les caves de l'abbaye. 

La fromagerie de l'abbaye d'Echourgnac en a produit 114 tonnes l'an passé, avec une moyenne de 2 tonnes par semaine. Le produit phare de cette fromagerie, c'est la Trappe d'Echourgnac aromatisée à la liqueur de noix. Le succès est tel pour ces fromages, que les sœurs ont parfois du mal à contenter les demandes et les ruptures de stocks ne sont pas rares. 

Les fromages livré de Bretagne, arrivent à l'état brut en Dordogne où ils seront affinés durant plusieurs mois dans les caves de l'abbaye. 

Les 2 millions de chiffres d'affaire réalisés en 2014 ont permis le financement des travaux de la chapelle de l'abbaye. 

Reportage de Philippe Niccolaï et de Clémence Rouher

fromagerie de l'Abbaye d'Echourgnac



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie agriculture