Dordogne : "Les cas de coronavirus sont sous-évalués dans notre région" s'alarme un médecin de Périgueux

Michel Cadet est médecin généraliste à Périgueux. Sur la quarantaine de patients qu'il reçoit chaque jour, il diagnostique  1 à 2 cas de coronavirus. 
 

Michel Cadet, médecin généraliste,  diagnostique chaque jour dans son cabinet de Périgueux, un ou deux cas de coronavirus
Michel Cadet, médecin généraliste, diagnostique chaque jour dans son cabinet de Périgueux, un ou deux cas de coronavirus © Centre Médical Plumancy
L'agence régionale de santé le précise bien dans ses relevés désormais hebdomadaires, le nombre de cas indiqués ne sont pas le reflet de la réalité. En témoigne, ce constat d'un médecin qui exerce en centre-ville de Périgueux. "Sur une quarantaine de patients que je reçois chaque jour, j'observe un ou deux cas de coronavirus" indique Michel Cadet.
En l'absence de test, ces patients atteints par le virus mais dont l'état de santé ne nécessite pas d'hospitalisation, ne rentreront pas dans les comptages officiels. 

Pour Michel Cadet, la Dordogne comme l'ensemble de la Nouvelle-Aquitaine sont sous-évaluées. Et de s'inquiéter "En étant sous-évalués, nous ne devenons pas prioritaires pour les dotations de masques et autres protections". 

"De plus, les chiffres véhiculés par l'Agence Régionale de Santé peuvent amener certaines personnes à ne pas respecter les règles du confinement" regrette-t-il. 

Le conseil que renouvelle le médecin est de respecter un confinement le plus strict possible.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société