Dordogne : les grenouilles ne coasseront plus dans la mare de Grignols

Fin de neuf ans de procédure entre pro et anti chant des grenouilles. La Cour de Cassation y met un terme en ordonnant que la désormais célèbre mare soit rebouchée. Et que les grenouilles aillent coasser ailleurs.

La mare des époux Pécheras, à Grignols, sera vidée de son eau "d'ici dimanche". Les batraciens qui y vivaient devraient être récupérés par les membres de l'association Cistude.
La mare des époux Pécheras, à Grignols, sera vidée de son eau "d'ici dimanche". Les batraciens qui y vivaient devraient être récupérés par les membres de l'association Cistude. © Philippe Niccolaï / France 3 Périgords

C'est l'épilogue de neuf ans d'un un conflit de voisinage opposant les Pécheras aux Malfione Ces derniers ont porté plainte au motif que les coassements nocturnes des grenouilles de la mare de leurs voisins perturbaient leur sommeil.  Elle abrite des batraciens protégés, mais trop bruyants selon leurs voisins. 

En 2019, après des années de procédure, la cour d'appel de Bordeaux a tranché contre les batraciens, malgré le statut protégé des grenouilles. La Sepanso, société pour l’étude, la protection et l’aménagement de la nature dans le Sud-Ouest, a formé un pourvoi en cassation dont voici le résultat. La Cour de cassation confirme ce jeudi l'arrêt de la cour d'appel de Bordeaux pour que la mare soit rebouchée et les grenouilles déplacées.

© FTV

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement insolite