Cet article date de plus de 3 ans

La grotte de Lascaux se rétablit tout doucement

Réuni durant deux jours à l'Unesco à Paris, le comité scientifique qui termine sa mission indique que l'équilibre naturel de la grotte de Lascaux est en passe d'être retrouvé. Les peintures de lascaux avait été attaquées par des algues et des champignons au début des années 2000. 
Les amoureux du patrimoine peuvent souffler, la grotte de lascaux accueille même à nouveau une chauve souris, preuve s'il en est que l'air de la grotte retrouve son équilibre

En 2010, face à la menace qui pèse sur les peintures vieilles de 18 000 ans, le ministère de la culture installe une commission scientifique indépendante présidée par le paléonthologue Yves Coppens. Ce dernier a indiqué lors du colloque que Lascaux venait de vivre "sept belles années de sérénité", même si l'équilibre en passe d'être retrouvé reste précaire. 


Les tâches noires

Les peintures de Lascaux avaient été la cible au début des années 2000 d'inquiétantes tâches noires. "La présence des tâches noires qui avaient contaminées de façon fulgurante les voûtes de la nef, l'abside et le passage s'est stabilisée" selon la conservatrice du site  Muriel Mauriac

"Face aux enjeux posés par la préservation d'un tel site, la fermeture au public de la grotte est aujourd'hui considérée par tous comme une necessité pour sa conservation " ajoute la conservatrice. 


Les produits chimiques ne sont plus utilisés dans la grotte depuis 9 ans, et maintenant les techniciens qui descendent au chevet des parois entreprennent manuellement le grattage des tâches noires. Tout le matériel obsolète (anciens projecteurs....) a également été enlevé. Et les engins de climatisation ne sont plus en service depuis deux ans. 

La préservation du site se fait aussi par l'exterieur. Il a été convenu de sanctuariser la colline de lascaux en y interdisant l'accès aux voitures. 

Malraux ferme la grotte en 1963

En réclamant la fermeture de la grotte au public, André Malraux a fondé l'idée de la "conservation préventive". Un crève-coeur pour Malraux qui avait fait de l'accès des oeuvres d'art au plus grand-nombre. Mais la grotte souffre à l'époque d'une fréquentation trop importante : 18 000 visiteurs dans les gros jours ! 
En contrepartie à cette fermeture, l'Etat autorise la création en 1972, d'un fac-similé à quelques dizaines de mètres de la grotte originale. Onze ans plus tard, le fac similé est inauguré.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture lascaux