Incendies : psychose en Dordogne dans la forêt de la Double

Publié le
durée de la vidéo : 02min 12
Psychose dans la Double ©France 3 Périgords

Il ne se passe pas deux jours sans qu'un feu ne se déclare dans la forêt de la Double, à l'ouest du département depuis mi-juillet. Des incendies criminels. Les propriétaires de bois n'en peuvent plus. Ambiance, entre Eygurande et La-Roche-Chalais.

Hier encore, un incendie s'est déclaré sur la commune d'Eygurande-et-Gardedeuil. En fin d'après-midi. Il n'a pas causé de grands dégâts. Les pompiers sont parvenus à le contenir sur un hectare. Mais pour les propriétaires, c'est un choc.

Depuis la mi-juillet, au moins 50 départs de feu ont été recensés dans la forêt de la Double. Ils n'ont pas pris la même ampleur qu'en Gironde, mais plusieurs centaines d'hectares ont été touchés, mobilisant des dizaines de pompiers, des hélicoptères, des Canadair et aussi ... de nombreux gendarmes.

Car à la longue, les forces de sécurité sont arrivées à la conclusion que ces incendies sont criminels, causés par un ou des pyromanes. 

Le dernier incendie a pris à trente mètres d'un autre feu, sur une route où un troisième incendie avait déjà éclaté. Ca ne peut pas être une coïncidence.

La multiplication de ces feux entraîne une psychose chez les habitants. Les gens se suspectent, se surveillent. Certains menacent de se faire justice eux-mêmes. Les élus et les gendarmes craignent une bavure.  

Actuellement, 40 à 60 gendarmes sont présents sur cette zone. En uniforme et en civil. Des contrôles sont opérés à certains carrefours. Des patrouilles ont lieu, de jour et de nuit. 

Pour l'instant, aucun suspect sérieux n'a été arrêté. 

Samedi soir, des automobilistes ont surpris un homme en train de mettre le feu à un champ de maïs à Montpon-Ménesterol. Il était alors en état d'ivresse et le feu s'est éteint de lui-même. 

Il a été jugé mardi à Périgueux en comparution immédiate et condamné à deux ans de prison avec sursis probatoire (obligation de soins, obligation d'avoir un travail ...).

Ancien pompier volontaire, durant 27 ans, il ne semblait pas avoir le profil d'un redoutable incendiaire. D'ailleurs durant sa garde à vue, d'autres feux, se sont déclarés dans la forêt. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité