• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Périgueux : le Festival Mimos en sécurité

Sécurité renforcée autour du Festival Mimos à Périgueux
35 sites sont à surveiller. La Mairie a mis en place un dispositif spécial et a fait appel à des sociétés privées pour renforcer les équipes de la police et rassurer le public famillial du festival. - F. Roulies - L. Couvrand

Alors qu'une prise d'otages s'est déroulée ce mardi matin dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray en Normandie, la sécurité des lieux publics et des manifestations est plus que jamais sensible. La ville de Périgueux a renforcé ses mesures de sûreté.

Par SV

Après l'attentat terriblement meurtrier de Nice le 14 juillet dernier et la prise d'otages sanglante mardi matin à Saint-Etienne-du-Rouvray en Normandie, la ville de Périgueux renforce ses mesures de sécurité le temps du festival Mimos (jusqu'au 30 juillet).

Blocs de béton sur les voies, plots sur les trottoirs, police municipale pour détourner la circulation et empêcher l'accès aux zones de spectacles, agents de sociétés privées pour la fouille et la palpation...

Le maximum a été mis en oeuvre pour assurer la sécurité des spectateurs et des artistes de la 34è édition du festival des arts de rue et du geste de Périgueux, Mimos.

Il faut chercher le bon équilibre entre la fête et la sécurité

commente Antoine Audi, le maire de Périgueux. En accord avec la Préfecture, la police nationale viendra épauler les agents de la police municipale le temps des 6 jours de fête.
 

 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

L'ancien hôpital de Lusignan vendu aux enchères pour 55 100 euros

Les + Lus