Apiculture : les "éleveurs de reine" au chevet des ruches

Près de 800 apiculteurs adhérents suivent avec attention les travaux de l'association Anercea qui tient ses journées nationales à Boulazac (24). Leur but est de promouvoir l’élevage et la sélection de reines en apiculture. Une technique qui prend tout son sens dans cette période de crise

La sélection des reines sert à améliorer les espèces pour les rendre plus résistantes
La sélection des reines sert à améliorer les espèces pour les rendre plus résistantes © France 3 Périgords
L'Anercea est une association née en 1979 qui fédére les apiculteurs professionnels ou amateurs autour de recherches pour l'amélioration des ruches françaises.

En fédérant leurs efforts, ils oeuvrent depuis une quarantaine d'années pour obtenir l'élevage des meilleures reines possibles, et diffuser leurs savoirs.

Cette technique est devenue une pratique incontournable dans les ruchers professionnels et de plus en plus utile pour les amateurs face à la crise que traverse l'apiculture, et notamment la dégradation de l’environnement qui nuit fortement à la dynamique des colonies d’abeilles.

La sélection s'opère grâce à l’insémination artificielle, l’élevage des mâles, ou les fécondations dirigées, le but étant d'atteindre une sélection d’abeilles plus résistantes au varroa (un parasite ravageur) et aux maladies, plus productives, plus douces ou plus adaptées à leur environnement selon les besoins de chaque exploitation.

Autant de points discutés ce 11 février et demain encore lors des journées nationales de l'association à Boulazac
 
Les journée nationales de l'association des apiculteurs "éleveurs de reines" en Dordogne ©France 3 Périgords
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
apiculture agriculture économie environnement