Beynac : arrimé depuis 4 jours au sommet de la grue du chantier !

Jérémy, un manifestant anti-contournement de Beynac a décidé de prendre de la hauteur... et de porter un nouveau coup au chantier du contournement de Beynac ! Depuis vendredi il s'est attaché au sommet d'une des grues du chantier. Un de ses camarades, lui, s'est arrimé à une pile du futur pont
Enchaîné au sommet d'une des grues du chantier de contournement de Beynac...
Enchaîné au sommet d'une des grues du chantier de contournement de Beynac...
Ils ont pris les ouvriers du chantier de vitesse. Dès 7 heures vendredi dernier, deux hommes ont investi le chantier du contournement de Beynac à Castelnaud la Chapelle. Et ils ne sont pas allé au plus facile pour se faire remarquer : l'un d'entre eux a franchi la Dordogne pour aller s'accrocher, isolé par les flots, à l'une des piles en cours de construction du futur pont du Pech .
L'homme est au sommet de la grue depuis 7 heures du matin vendredi dernier...
L'homme est au sommet de la grue depuis 7 heures du matin vendredi dernier... © France 3 Périgords - Pascal Tinon

L'autre a tout simplement choisi d'escalader la grue sur place pour aller trouver refuge à un endroit inaccessible surplombant la rivière.
Une action saluée hier par plusieurs dizaine d'opposants venus apprécier la prestation.
 
Deux zadistes enchaînés à Beynac ©France 3 Périgords


De leur côté les sapeurs-pompiers de Dordogne sont également venus s'assurer de la sécurité et de la santé des deux hommes. Ce qui a donné lieu à un jeu de "courre-après-moi-que-je-t'attrappe" puisqu'à ce moment un homme apparemment de la gendarmerie mais se faisant passer pour un médiateur a tenté d'immobiliser le grimpeur avant qu'il ne rejoigne son nid... en vain.
 
Les opposants au contournement de Beynac toujours plein de ressources pour se faire entendre...
Les opposants au contournement de Beynac toujours plein de ressources pour se faire entendre... © France 3 Périgords - Pascal Tinon


Bref, à l'heure où nous publions ce papier, alors que le chantier devait à nouveau débuter ce lundi matin, les opposants sont toujours réfugiés dans leurs repère... Pendant les travaux, la manifestation continue...
 
Deux hommes enchaînés sur le chantier pour s'opposer au projet à Castelnaud-la-Chapelle
Deux hommes enchaînés sur le chantier pour s'opposer au projet à Castelnaud-la-Chapelle © France 3 Périgords - Pascal Tinon
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
contournement de beynac aménagement du territoire environnement société polémique routes économie transports