Beynac : une gerbe au "massacre de la vallée" déposée sur le monument aux morts

La symbolique est forte. Trop ? En tout cas la gerbe au "massacre de la vallée" déposée le 11 novembre sur le monument aux morts de Beynac a ulcéré les pro-détournement qui y ont vu un acte "impensable, inacceptable, odieux et abject". Bref, à Beynac l'huile coule de plus belle sur le feu...
Une gerbe au "massacre de la Vallée" déposée sur le monument aux morts à l'occasion du 11 novembre. Les partisans du contournement crient au scandale
Une gerbe au "massacre de la Vallée" déposée sur le monument aux morts à l'occasion du 11 novembre. Les partisans du contournement crient au scandale © Association "J'aime Beynac et sa vallée"
Ce ne sont que quelques fleurs, mais elles ont fait l'effet d'une bombe à Beynac. Selon Stéphanie Berbessou, de l'Association "J'aime Beynac et sa vallée" (pro-contournement), une personne aurait déposé une couronne sur le monument aux morts de la ville, quelques minutes après la commémoration officielle du 11 novembre. Une gerbe sur laquelle était inscrit « massacre de la vallée, regrets éternels ».

Selon l'association il s'agit d'un acte "abject ne doit pas rester impuni". Elle l'impute à un "individu de la bande des opposants" qui n'ont "rien à faire dans notre vallée". Dans un courrier plutôt virulent adressée aux rédactions (lire ci-dessous), elle indique avoir demandé à la mairie de Beynac de porter plainte.

 

La lettre de l'association "J'aime Beynac et sa Vallée" après le dépôt d'une gerbe sur le monument aux morts

La gerbe polémique déposée le 11 novembre à Beynac
La gerbe polémique déposée le 11 novembre à Beynac © Association "J'aime Beynac et sa vallée"
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
contournement de beynac aménagement du territoire environnement société polémique