• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Beynac : les opposants se couchent pour bloquer le convoi de Germinal Peiro

Ce mardi matin les opposants au contournement ont bloqué le véhicule du Pdt du Département pour l'empêcher de se rendre sur le chantier / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
Ce mardi matin les opposants au contournement ont bloqué le véhicule du Pdt du Département pour l'empêcher de se rendre sur le chantier / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

Stéphane Bern qui traite Germinal Peiro de "Ceausescu de la Dordogne" après avoir été traité lui-même de "Benalla de la culture", un poseur de banderoles sommé de payer une amende, et des manifestants qui bloquent la visite de chantier de Germinal Peiro en se couchant sur la route...

Par Pascal Faiseaux

Une volonté indéracinable de la part des opposants qui veulent toujours croire à l'abandon pur et simple de ce projet / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
Une volonté indéracinable de la part des opposants qui veulent toujours croire à l'abandon pur et simple de ce projet / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï


La chronique s'enrichit de jour en jour, et il n'est pas une semaine où pro et anti-contournement de Beynac ne trouvent de nouvelles arguties, de nouveaux coup bas, de nouvelles peaux de bananes ou, faute d'arguments, de nouvelles petites phrases pour relancer le débat et tenter d'infléchir le cours des choses. Et dans ce bras de force où tout semble encore possible, y compris l'arrêt du projet en cours, il n'est pas sûr que la bonne foi, la raison et la conciliation y trouvent leur compte. 
 
  • Les opposants bloquent le convoi de Germinal Peiro à Vézac

A Vézac, à 3km du chantier de Beynac, les manifestants ont durci le ton ce mardi matin. Ils se sont couchés en travers de la voie pour bloquer le convoi de Germinal Peiro venu visiter le chantier en cours... Ils dénoncent le manque de volonté de dialogue du Président du Département porteur du projet...
 
Philippe d'Eaubonne, opposant au contournement de Beynac
Les opposants au projet se couchent devant le convoi de Germinal Peiro venu visiter le chantier de Beynac. Ils l'accusent de refuser le dialogue - France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
Germinal Peiro, Président du Conseil Départemental de Dordogne bloqué dans son véhicule par des manifestants lors de sa visite du chantier de contournement de Beynac / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
Germinal Peiro, Président du Conseil Départemental de Dordogne bloqué dans son véhicule par des manifestants lors de sa visite du chantier de contournement de Beynac / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

 
  • Stéphane Bern sur ce lundi soir, dans l'émission C à Vous sur France 5 :

" - Je me fait traiter de Benalla de la culture par Germinal Peiro qui est un Ceausescu de la Dordogne..."

 
Si vous souhaitez voir uniquement la "petite phrase" de Stéphane Bern, allez à 6'12" du début de l'émission... le Monsieur Patrimoine du gouvernement épingle Germinal Peiro mais également la Préfète de Dordogne qu'il accuse d'avoir autorisé le début des travaux...
  • Germinal Peiro persiste et signe

    Le Président du conseil départemental de Dordogne campe sur ses positions. Venu faire le tour du chantier, il se retrouve bloqué à Vézac, devant la mairie, à 3 km du contournement dont les travaux ont débuté. Le ton monte...
Germinal Peiro : le point sur le contournement de Beynac
Le Président du Département fait le point sur l'avancée du chantier, il se défend d'entreprendre les travaux à pas forcés, se félicite de la tournure des événements et continue à affirmer le bien-fondé de ce projet... - France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Pascal Tinon
 
Germinal Peiro affirme que le contournement de Beynac n'aura qu'un impact mineur sur la vallée... / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Pascal Tinon
Germinal Peiro affirme que le contournement de Beynac n'aura qu'un impact mineur sur la vallée... / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Pascal Tinon
 
Germinal Peiro se félicite de l'avancée des travaux de Beynac
Satisfaction pour le président du Conseil Départemental de Dordogne qui voit avec plaisir le contournement de Beynac avancer. Le projet au coeur d'une violente polémique toujours d'actualité  - France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Pascal Tinon

 
Un bras de force plutôt qu'un dialogue / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
Un bras de force plutôt qu'un dialogue / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
Germinal Peiro avait simplement planifié une visite de chantier ordinaire... / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
Germinal Peiro avait simplement planifié une visite de chantier ordinaire... / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
Les mêmes arguments sur l'invalidité du contournement selon les opposants... / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
Les mêmes arguments sur l'invalidité du contournement selon les opposants... / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
Des opposants déterminés / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
Des opposants déterminés / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
La voie a finalement été libérée par les manifestants vers 11h30 / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
La voie a finalement été libérée par les manifestants vers 11h30 / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
Le président du Département bloqué par les manifestants, juste assez longtemps pour montrer leur détermination / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Pascal Tinon
Le président du Département bloqué par les manifestants, juste assez longtemps pour montrer leur détermination / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Pascal Tinon
  • La réponse de l'opposant Kleber Rossillon après la condamnation à payer 200 €uros par jour et par banderole affichée sur les façades des monuments contre le contournement de Beynac

Kleber Rossillon, opposant au contournement
L'opposant revient sur la condamnation à 200 €uros d'astreinte et par banderole affichée sur les façades des bâtiments pour contester le chantier. Cette décision de justice, le groupement la conteste en estimant qu'il s'agit d'afficher l'avis de la majorité des Périgourdins. - France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Pascal Tinon
  • Nos sujets précédents

Sur le même sujet

Incendie à Notre-Dame-de-Paris : Colossus, le robot des pompiers fabriqué à La Rochelle dans la fournaise du brasier

Les + Lus