La brillante carrière internationale de la chaux de Saint-Astier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pascal Faiseaux
La chaux de St Astier : un succès commercial depuis 1850 !
La chaux de St Astier : un succès commercial depuis 1850 ! © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Florian Rouliès

Efficace, élégante, raffinée et solide, ses qualités la font apprécier des architectes du monde entier. La Chaux de St Astier se retrouve de la Sagrada Familia de Barcelone à l'Alhambra de Grenade, l'Alcazar de Cadix, le Métropolitan Museum de New York ou encore le Mont Saint-Michel !

Sa carrière débute en 1850. C'est un certain Louis Vicat qui va mettre en évidence les avantages de la composition particulière du calcaire de St Astier. De type crayeux et siliceux, sa combinaison unique en Europe est telle qu'elle permet sans mélanges ni sélection de fabriquer une chaux naturelle qui peut à la fois durcir sous l’eau et de se recarbonater au contact de l’air. Des propriétés hydrauliques et aériennes exceptionnelles qui lui ont même permis de résister à la marée grise de l'omniprésent ciment !

Depuis les années 1900, victimes du ciment, la plupart des « chaufourniers » concurrents ont disparu. Mais à St Astier au contraire on a progressé. Le site est aujourd'hui le premier producteur français indépendant. Cette pierre est extraite sur une carrière de 30 ha et plus de 22 km de galeries en sous-sol. Avec une automatisation telle que seulement 6 des 130 employés du site suffisent à extraire 200 000 tonnes par an.

La chaux est l’un des plus anciens matériaux produit par l’homme, elle est utilisée pour bâtir et monter des murs depuis plus de 6000 ans ! On en retrouve dans les pyramides égyptiennes, les constructions mésopotamiennes, phéniciennes, Incas ou encore Mayas. En France comme ailleurs, beaucoup de villages possédaient leur propre four à chaux. Mais avec l'arrivée du ciment industriel au début du 20ème siècle, les fours locaux ont fermé les uns après les autres. 
Pourtant la chaux a des avantages que l'on ne retrouve pas dans le ciment. Microporeuse, elle est perméable à la vapeur d’eau et permet donc d’éviter les condensations. Imperméable au ruissellement, elle protège des intempéries. Mélangée au chanvre elle peut isoler phoniquement et thermiquement. Bactéricide, elle assainit les supports. Souple et élastique, elle limite les fissures. Décorative, elle se patine et vieillit bien.

durée de la vidéo: 01 min 27
Succès international pour la Chaux de St Astier ©France 3 Périgords

La chaux est simplement le résultat de la cuisson du calcaire (avec du charbon à St Astier) autour de 900°C. Ce calcaire contient principalement du carbonate de calcium mais aussi de la silice, de l’oxyde de fer et de l’aluminium. Il est constitué d'organismes marins sédimentés pendant plusieurs dizaines de milliers d’années. Après cuisson, on procède au broyage pour homogénéiser la finesse de la chaux éteinte.

De St Astier sont partis des tonnes de chaux en direction d'Israël, des Etats-Unis, d'allemagne, d'Espagne, de Scandinavie. Plus récemment une ouverture vers l'Asie permet à St Astier de partir à l'assaut du géant Chinois !


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.