Chancelade Triple : désormais, la Dordogne a aussi sa bière d'Abbaye

Un nom évocateur, un parfum puissant et généralement un taux d'alcool pas très raisonnable, la bière d'Abbaye est une spécialité que l'on associe généralement à la Belgique. Près de Périgueux, l'abbaye de Chancelade possède désormais la sienne, brassée au profit de l'édifice religieux.

La nouvelle bière d'Abbaye de Chancelade
La nouvelle bière d'Abbaye de Chancelade © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Delphine Roussel-Sax

Attention, ce sujet est réservé aux adultes, à lire avec la modération de rigueur et la tempérance nécessaire face aux boissons alcoolisés...

Les amateurs de bière ont tous en bouche le souvenir de leur première bière d'Abbaye. Les plus communes nous viennent de nos voisins belges et possèdent généralement un caractère marqué, aux épices bien présentes, dont les saveurs de miel et le taux de sucre sont solidement épaulés par un degré d'alcool supérieur à la moyenne. Pas le genre de bière à prendre à la bouteille avec son jambon-beurre du midi, mais plutôt à déguster à 9° dans un verre à pied lors d'une soirée au pub (quand ils seront rouverts), et en évitant de conduire après.

La bière d'Abbaye de Chancelade est brassée à Neuvic par des profanes, mais dans les règles de l'art des bières dites d'Abbaye
La bière d'Abbaye de Chancelade est brassée à Neuvic par des profanes, mais dans les règles de l'art des bières dites d'Abbaye © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Delphine Roussel-Sax

Mystérieuse Abbaye

Sans exactement parler de tromperie, il faut bien avouer que le produit ne correspond pas toujours à l'étiquette. Il serait regrettable de casser votre rêve, mais si vous vous imaginez que votre bière d'Abbaye a été brassée à la main dans des caves Moyen-âgeuses et obscures par des moines en robe de bure façon Nom de la Rose, la réalité risque de vous décevoir un tantinet. Les cuves sont en inox, l'embouteillage se fait à la machine, et les brasseurs n'ont pas tous la tonsure. Ils ne sont même que rarement religieux. Une bière d'Abbaye, c'est une bière qui porte le nom d'une Abbaye, via une licence commerciale. L'Abbaye peut être en activité ou non, en bon état ou en ruine et, un comble, elle peut même être imaginaire. 

La bière est faite dans la tradition des bières d'Abbaye
La bière est faite dans la tradition des bières d'Abbaye © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Delphine Roussel-Sax

Qualité monastique

Pour autant, si l'étiquette est plus monastique que le produit, la bière d'Abbaye blonde, ambrée ou brune reste une bière de qualité, et le lien avec la communauté monastique n'est pas toujours aussi virtuel. Témoin cette nouvelle bière de l'Abbaye de Chancelade. Ses brasseurs, Yoann Delibie et Jonathan Krumhorn l'ont créée il y a  3 ans, lors de la fête médiévale annuelle destinée à récolter des fonds pour l'entretien et la réfection de l'édifice. La recette a si bien fonctionné qu'il n'y avait pas de raison de ne pas continuer.

Le partenariat permet aux brasseurs d'offrir une belle image de marque, et à l'Abbaye de récolter des fonds
Le partenariat permet aux brasseurs d'offrir une belle image de marque, et à l'Abbaye de récolter des fonds © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Delphine Roussel-Sax

L'Abbaye de Chancelade se fait mousser

Dans cette recette pas de miracle, mais du bel et bon ingrédient : 5 malts d'origine française, et des houblons et levures spécifiques aux bières de type d'Abbaye. De quoi produire 100 000 bouteilles de 33cl en 2021 dans la brasserie de Neuvic. Une honnête boisson pétillante à 7° qu'il ne reste plus qu'à étiqueter "Chancelade Triple", des flacons que n'auraient probablement pas renié les chanoines Augustins fondateurs de l'abbaye au XIème siècle.

Les chanoines ont prévu de réparer cette fenêtre et d'y poser un vitrail avec les retombées commerciales de la vente des bières
Les chanoines ont prévu de réparer cette fenêtre et d'y poser un vitrail avec les retombées commerciales de la vente des bières © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Delphine Roussel-Sax

Retombées de mousse et fonds... de verre

Du gagnant-gagnant-gagnant entre les amateurs de bière d'Abbaye de Dordogne qui peuvent désormais boire en circuit court, les brasseurs qui se prévalent d'une belle image de marque, et les chanoines de l'Abbaye qui perçoivent 20% de royalties sur chaque vente de bouteille pour rénover leur Abbaye. De quoi envisager la création d'un jardin médiéval et l'installation d'un nouveau vitrail.

 

Une bière au profit de l'abbaye de Chancelade ©France 3 Périgords

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite alimentation société religion