• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le château de Castelnaud-la-Chapelle retrouve son toit de pierre

© France 3 Périgords - Florian Rouliès & Pascal Tinon
© France 3 Périgords - Florian Rouliès & Pascal Tinon

5 mois de travail minutieux pour redonner au logis castral du château sa toiture en pierre... des lauzes qu'il a fallu replacer pierre après pierre. Le savoir-faire local et ancestral renouvelé a permis de restaurer 180 m2 d'une toiture exceptionnel

Par Pascal Faiseaux

Qué bien laouzo Per cent ons là paouso "Qui bien lauze, pour cent ans pose..."
Tout est résumé dans ce dicton occitan du lauzier. Réaliser un toit de Lauze, c'est s'astreindre à une tâche délicate et fastidieuse, mais c'est aussi réaliser une oeuvre potentiellement inusable. Le toit de pierre traditionnel fait partie du décor et du patrimoine de Dordogne. A ce titre, le château de Castelnaud est exemplaire. Montée exclusivement à sec (sans mortier), ces  180 m2 de toiture protègent l'une des plus importantes collections d'arme et d'armures ancienne de France.
Pour réaliser ce chantier exceptionnel, il a fallu faire appel à une l'entreprise spécialisée Chapoulie de St Geniès ainsi qu'aux maçons restaurateurs du Patrimoine, à des charpentiers sarladais spécialisés le tout sous la direction de l'architecte du patrimoine Olivier Vigoureux. 
Chaque pierre a ainsi été vérifiée, changée ou retaillée, aboutissant à un triplement de l'épaisseur de la toiture, passant de 18 à 45 cm, et arrivant à un poids de 800 kg par mètre carré.

Le château de Castelnaud-la-Chapelle retrouve son toit de pierre
5 mois de travail minutieux pour redonner au logis castral du château sa toiture en pierre... des lauzes qu'il a fallu replacer pierre après pierre. Le savoir-faire local et ancestral renouvelé a permis de restaurer 180 m2 d'une toiture exceptionnel - Florian Roulies
 

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus