Le coronavirus impacte fortement les voyagistes

Le coronavirus inquiète les touristes et pas seulement ceux qui veulent se rendre dans les zones à risque. / © France 3 Périgords - Laura Brunet & Quentin Monaton
Le coronavirus inquiète les touristes et pas seulement ceux qui veulent se rendre dans les zones à risque. / © France 3 Périgords - Laura Brunet & Quentin Monaton

Le coronavirus touche désormais 106 pays sur tous les continents, dont certains constituent des zones à haut risque. Une situation qui évolue rapidement, suscitant la méfiance des touristes qui préfèrent souvent reporter, voire annuler leur trajet. Illustration en Dordogne

Par Pascal Faiseaux

Il y a les motifs légitimes, les craintes déraisonnables, et enfin la prudence la plus élémentaire. En tout cas le résultat est là, nombre de voyagistes enregistrent une forte baisse des demandes de réservations, et une augmentation des demandes d'annulations ou de reports de réservation.

La panique ne se limite pas aux zones dangereuses

Les voyages à destination de la Chine puis de l'Italie sont bien évidemment les premiers concernés, mais pas que. Certains pays interdisent l'accès aux étrangers, d'autres procèdent à des confinements, et, vu la vitesse de propagation, d'autres pays proches font peur. C'est le cas par exemple du Sud-Est asiatique. Dans le doute, les clients préfèrent au moins retarder leurs réservations.

Les zones les plus à risque sont la Chine continentale, Hong Kong, Macao, Singapour, la Corée du Sud, et les régions italiennes de Lombardie, Vénétie, Emilie-Romagne, Piémont et enfin l'Iran. Mais au total 106 pays sur tout les continents sont touchés dans le monde. 47 en Europe, 11 en Afrique, 33 en Asie, 13 en Amérique, et deux en Océanie. Israël, le Salvador, l'Inde, la Jordanie ont interdit leur accès, entre autres, aux français. Quant à l'Île Maurice, la Chine, la Russie et Chypre, elles exigent des mesures de confinement plus ou moins drastiques.



Les Conseils aux voyageurs du Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 
 

Quels droits en cas d'annulation d'un vol ou d'un séjour à cause du coronavirus  ?

Pour rassurer leurs clients, certaines agences garantissent désormais le remboursement des billets achetés en cas de changement de situation sur le lieu de séjour. 

En principe, si le billet n'est pas remboursable ou échangeable et si votre assurance (carte bancaire ne couvre pas ces frais) il n'est pas possible d'annuler un billet d'avion (vol sec) sans frais si la compagnie aérienne maintient le vol.
Dans ce cas seule la taxe aéroportuaire est remboursable si vous n'embarquez pas. Cependant, si le virus est déclaré dans la destination, vous pouvez demander une annulation sans frais de votre billet du fait de la situation sanitaire du pays.

Si vous avez réservé un voyage à forfait (au-moins deux services différents : transport, location de vacances, réservation d'hôtel...) vous pouvez demander l'annulation sans frais du voyage en raison d'un « événement exceptionnel et inévitable » sur le lieu de destination, le voyagiste doit alors vous rembourser intégralement dans les 14 jours au plus tard après l'annulation du contrat

Si c'est le professionnel du tourisme qui annule un contrat, il doit vous informer le plus rapidement possible et rembourser l'intégralité des sommes payées dans les 14 jours qui suivent l'annulation du contrat (ou proposer une autre destination ou une autre date).

Si une compagnie aérienne soumise à la réglementation européenne annule son vol, elle doit rembourser l'intégralité du prix du billet pour des vols. Pour les vols ne dépendant pas de la réglementation européenne, il faut consulter les conditions générales de vente de la compagnie.


En savoir plus sur le site service-public.fr
 
Le coronavirus impacte les voyagistes
106 pays sont désormais touchés par le virus, et par prudence beaucoup de voyageurs repoussent ou déplacent leur voyage. Illustration en Dordogne - France 3 Périgords - Laura Brunet & Quentin Monaton

État des lieux : 106 pays touchés par le coronavirus dans le monde

Les 106 pays touchés par le coronavirus

Afrique: Egypte, Algérie, Afrique du Sud, Tunisie, Sénégal, Burkina Faso, Cameroun, Maroc, Nigeria, République démocratique du Congo, Togo.
Asie: Chine, Iran, Corée du Sud, Japon, Singapour, Malaisie, Bahrein, Emirats Arabes Unis, Israel, Koweit, Irak, Thailande, Inde, Taiwan, Liban, Vietnam, Philippines, Palestine, Qatar, Arabie Saoudite, Indonésie, Oman, Pakistan, Afghanistan, Maldives, Bangladesh, Cambodge, Bhoutan, Brunei Darussalam, Jordanie, Mongolie, Népal et Sri Lanka.
Amérique : Etats-Unis, Canada, Equateur, Mexique, Brésil, République Dominicaine, Costa Rica, Chili, Argentine, Pérou, Panama, Paraguay, Colombie.
Europe: Italie, France, Espagne, Allemagne, Suisse, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède, Norvège, Belgique, Danemark, Autriche, Grèce, Islande, République Tchèque, San Marino, Portugal, Finlande, Irlande, Slovénie, Roumanie, Géorgie, Pologne, Russie, Croatie, Estonie, Hongrie, Azerbaidjan, Albanie, Biélorussie, Lettonie, Luxembourg, Macédoine du Nord, Slovaquie, Moldavie, Serbie, Bulgarie, Malte, Lituanie, Bosnie-Herzegovine, Chypre, Andorre, Arménie, Saint-Siège, Liechtenstein, Monaco, Ukraine.
Océanie : Australie, Nouvelle-Zélande.

Les pays fermés aux Français

Israël : lnterdiction pour les Français et les ressortissants de plusieurs autres pays européens d'entrer sur le territoire sauf s'ils disposent d'un lieu permanent de résidence en Israël. 
Salvador : interdiction d'entrée aux personnes arrivant d'Allemagne et de France.
Inde : plus de visas aux ressortissants de plusieurs pays dont la France, l'Espagne et l'Allemagne et annulation les visas en cours de validité. Les voyageurs de nationalité française ou en provenance des aéroports français ne sont plus admis en Inde. 
Jordanie : les voyageurs français ne seront pas autorisés à entrer sur le territoire, à l'exception de ceux présentant un certificat de non infection au Covid-19, authentifié par les autorités françaises

Les pays qui placent les Français en isolement

Île Maurice : les personnes venant ou ayant transité par la France et l'Allemagne lors des 14 jours précédant leur arrivée seront automatiquement placées en quarantaine si elles présentent des symptômes
Chine : Deux semaines d'isolement sont imposées à Pékin à l'arrivée de tout pays étranger. À partir du 14 mars les personnes s'étant rendues en Bourgogne-Franche-Comté et du Grand Est dans les 14 derniers jours devront obligatoirement être placées en confinement.
Russie : Les personnes en provenance des zones dites à risque (dont la France) sont soumises à un isolement obligatoire pendant quatorze jours
Chypre : Les voyageurs ayant séjourné en France doivent respecter un isolement obligatoire sous supervision téléphonique de 14 jours à leur arrivée

Les zones les plus à risque
Le coronavirus Covid-19 circule activement en Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), à Singapour, en Corée du Sud, en Italie dans les régions de Lombardie, Vénétie, Emilie-Romagne, Piémont et en Iran

Sur le même sujet

Les + Lus