Dordogne : un mois de juillet très chaud qui ne bat pas les records historiques

Image d'illustration / © Helgaka/DR
Image d'illustration / © Helgaka/DR

Le mois de juillet 2019 a été le plus chaud jamais enregistré dans le monde, selon le programme européen Copernicus. Et dans le Périgord ? Si les températures ont atteint des niveaux extrêmes, le record du mois de juillet le plus chaud n'a pas été battu. 

Par M.D

Près de 42°C dans la vallée de la Vézère, une chaleur étouffante... Le mois de juillet 2019 restera bien présent dans l'esprit des Périgourdins. Comme partout en France, le thermomètre a grimpé. 
 

42°C à Terrasson

En effet, selon le bilan de Météo France, les moyennes mensuelles sont en dessus des normales saisonnières, entre 2 et 3 degrés pour la moyenne des températures maximales, de 1 à 2 degrés pour la moyenne des températures minimales. Notamment lors de la période de canicule, du 22 au 25 juillet: là, le mercure est monté jusqu'à 42°C à Terrasson. 
 
 

Pas de record historique

Et pourtant, même si le thermomètre a explosé, la Dordogne ne bat pas ses records historiques, comme l'explique Sandrine Laffont, prévisionniste et climatologue à Météo France :

On est dans le top 10 des mois de juillet les plus chauds, mais pas aussi chaud qu'en 1947 ou 1949. Ce n'est pas un mois proche des records.

On peut aussi évoquer août 2003 où les températures, allant de 41à 43°C dans le Périgord, avaient été les plus extrêmes jamais enregistrées.


Car fin juillet, le temps a radicalement changé : en deux jours (les 26 et 27 juillet), le thermomètre a brusquement chuté, parfois de 20°C dans certains secteurs. Il y a aussi eu d'importantes précipitations sur cette même période : de 20 à 80mm suivant les zones. 
 

Toujours aussi sec

Ces pluies n'ont malheuresement pas compensé le manque d'eau qui se fait cruellement sentir en Dordogne. Suite à la canicule, la sécheresse s'est aggravée. Le 26 juillet, la préfecture a placé le département en alerte de niveau 2, et imposé des restrictions d'eau aux particuliers et agriculteurs. 18 zones sur 34 sont en état de crise:
 

De nombreuses zones en Dordogne sont en état critique de sécheresse. / © Propluvia
De nombreuses zones en Dordogne sont en état critique de sécheresse. / © Propluvia


Heureusement, le mois d'août devrait être moins chaud, même si des pics de chaleurs sont encore prévu pour jeudi et vendredi. 

 

Grosse chaleur en Dordogne, mais pas de record battu

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus