Dordogne : une nouvelle formation pour ambulanciers

Une douzaine d'élèves ambulanciers formés par la nouvelle délégation de la Croix-Rouge en Dordogne / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Marc Lasbarrères
Une douzaine d'élèves ambulanciers formés par la nouvelle délégation de la Croix-Rouge en Dordogne / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Marc Lasbarrères

En Dordogne, il manque 40 ambulanciers. Un métier qui ne connaît pas la crise, mais qui nécessite une solide formation, et une profonde motivation. Une nouvelle formation mise en place par la Croix-Rouge forme ses premiers élèves dans le département. 

Par Pascal Faiseaux

Au volant d’une ambulance, la mission première d’un ambulancier est de conduire une personne nécessitant des soins vers un  hôpital, une clinique ou une maison médicale. Dans le Département 600 ambulanciers travaillent pour une cinquantaine de sociétés. Un métier toujours à la recherche de professionnels diplômés.

En Aquitaine, la Croix-Rouge, un des organismes qui prépare au diplôme, était basée à Pau. Ses formations étaient donc assurées à Pau, ou à Bordeaux. Une nouvelle délégation s'est installée en Dordogne. Depuis deux mois, une douzaine d'élèves-ambulanciers participe aux ateliers organisés par cette antenne. À Coulounieix-Chamiers, ces futurs ambulanciers se familiarisent avec les bons gestes qui leur seront nécessaires pour assurer leur mission.

C'est que le métier est exigeant, à hauteur de la responsabilité qu'il implique. Dans des environnements parfois complexes, la prise en charge et le transport de personnes traumatisées et fragiles ne s'improvise pas. 

Cette nouvelle formation dispensée en Dordogne s'adresse aux salariés en alternance ou en recherche d'emploi.

L​​​e Diplôme d'État d'Ambulancier s’acquiert (avec un niveau 3ème et le permis B depuis au moins trois ans) après validation d’une formation de 18 semaines en 8 modules et 5 stages d’observation, soit 5 semaines en entreprise et en hôpital. Au programme, gestes et soins d'urgence, état clinique, hygiène, ergonomie, relation - communication, sécurité du transport sanitaire, transmission des informations et organisation du travail. Une formation payante par des centres privés ou publics homologués par l’État mais qui peut être financée par différents organismes.
Les ambulanciers doivent obtenir un Diplôme d'État avant de pouvoir exercer / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Marc Lasbarrères
Les ambulanciers doivent obtenir un Diplôme d'État avant de pouvoir exercer / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Marc Lasbarrères

Ce métier, s'il offre de nombreuses opportunités d'emploi, implique non seulement la vocation, mais aussi une certaine abnégation. Tours de garde de 12h, travail de nuit et le week-end, réactivité sang-froid et disponibilité ainsi que des capacités de conduite confirmées font également partie du CV, pour un salaire moyen de 23 000 €uros / an. Une bonne santé est donc exigée.

L'ambulancier peut travailler pour un service d'urgence, à son compte ou en privé.
 
La formation d'ambulancier à Périgueux
Une nouvelle formation d'élèves ambulanciers a été mise en place en Dordogne avec l'arrivée d'une délégation de la Croix-Rouge. Il manque environ 40 ambulanciers dans le département - France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Marc Lasbarrères

Sur le même sujet

Les + Lus