Dordogne : savez-vous planter les haies ?

Agro Bio Périgord et Prom'haies proposent des chantiers participatifs pour planter des haies / © France 3 Périgords - Elsa Arnould & Bertrand Lasseguette
Agro Bio Périgord et Prom'haies proposent des chantiers participatifs pour planter des haies / © France 3 Périgords - Elsa Arnould & Bertrand Lasseguette

Victimes de l'agriculture intensive, les haies ont longtemps été rasées dans les campagnes. Elles sont pourtant essentielles pour la bio-diversité et contre l'apauvrissement des sols. L'association Agro Bio Périgord organise des chantiers participatifs pour apprendre à replanter ces oasis de vie

Par Pascal Faiseaux

Dans les années 70 elles n'étaient pas les bienvenues. Une haie, c'est gênant pour l'agriculture intensive, ça ne fait pas bon ménage avec la mécanisation, et puis ça prend de la place. Rasés, ces petits bosquets qu'il fallait contourner avec le tracteur. L'heure était au champ à perte de vue, uniforme, la terre malaxée par des engins toujours plus sophistiqués, enrichie d'intrants et arrosée artificiellement pour produire toujours plus. Un demi-siècle plus tard, le modèle est remis en question. On s'est aperçu des limites de la méthode. Des terres épuisées qui demandent toujours plus d'apport, un sol lessivé par une eau qui ne pénètre plus le sol, une faune éteinte.
Il est nécessaire de replanter des haies pour faire revenir la bio diversité / © France 3 Périgords - Elsa Arnould
Il est nécessaire de replanter des haies pour faire revenir la bio diversité / © France 3 Périgords - Elsa Arnould

Les avantages des haies

  1. Reconstituent le paysage
  2. Soutiennent la biodiversité
  3. Facilitent la pollinisation des plantes (bon pour l'agriculture)
  4. Protègent du vent (évitent le dessèchement des sols et protègent les cultures et les élevages)
  5. Protègent du soleil en été
  6. Facilitent les passages de la faune entre les boisements
  7. Favorisent l'infiltration de l'eau (évitent le pourrissement des semis et reconstituent les nappes phréatiques)
  8. Préservent les milieux naturels des campagnes
  9. Accompagnent la transition agro-écologique
Il faut tout de même compter une quinzaine d'années avant de profiter pleinement de l'effet bénéfique d'une haie fraîchement plantée.
© France 3 Périgords - Elsa Arnould
© France 3 Périgords - Elsa Arnould

La haie, écosystème complexe

L'un des éléments de réussite d'une haie, c'est la hauteur et la variété des plantes qui la constitue. Car il faut absolument avoir différents niveaux, que les insectes et les plantes ne soient pas trop proches. Elles seront donc composées de différentes essences, locales prioritairement, ormes, érables, sureaux ou encore fruitiers permettant l’habitat du petit gibier, des insectes pollinisateurs et le nichage des oiseaux.

Une haie gourmande

Et pourquoi pas, planter une haie comestible, en intégrant quelques fruitiers, quelques baies. Une ressource pour les animaux, et un plaisir pour les promeneurs.
 
A Valeuil, un agriculteur a profité de ce chantier pour replanter 350 m de haies / © France 3 Périgords - Elsa Arnould
A Valeuil, un agriculteur a profité de ce chantier pour replanter 350 m de haies / © France 3 Périgords - Elsa Arnould

La haie agro-biologique en Dordogne

En Dordogne, Agro Bio Périgord  profite du soutien de la Région pour la "mise en place de structures agro-écologiques" en organisant des chantiers participatifs ouverts à tous. 12 agriculteurs ont collectivement rejoint l'appel à projet régional  « Aides aux investissements pour la mise en place d’Infrastructures Agro-Ecologiques pour une agriculture durable et favorable à la biodiversité » en partenariat avec l'association Prom'haies . Créée il y a 30 ans, cette dernière est l'un des acteurs du retour des haies dans les campagnes de Nouvelle-Aquitaine. Elle s'enorgueillit d'avoir contribué à la plantation de 1 700 000 arbres en partenariat avec les collectivités locales, les acteurs de l’environnement, de l’agriculture, de la forêt, de l’éducation à l’environnement, de l’enseignement agricole.
Une vingtaine d'essences choisies pour cette nouvelle haie / © France 3 Périgords - Elsa Arnould
Une vingtaine d'essences choisies pour cette nouvelle haie / © France 3 Périgords - Elsa Arnould

En février, deux de ces chantiers se déroulent dans le nord de la Dordogne, ce mardi 4 au domaine des grands Bost, un céréalier bio de Valeuil, a sauté le pas, et posé la haie. Une dizaine de participants ont planté 600 arbres et arbustes, une vingtaine d'essences différentes pour créer un couloir de biodiversité qui servira également de séparation avec le cultivateur voisin qui travaille encore en agriculture conventionnelle.
Prochain chantier,mardi 25 février chez un arboriculteur de Varaignes. L'occasion de se montrer solidaires avec les paysans du territoire et d'apprendre les gestes techniques de plantation. 
Pas de condition de participation, mais il faut tout de même prévoir un peu de matériel : pelles, gants, chaussures et vêtements adaptés à la météo. Chacun apporte de quoi faire un repas partagé le midi.
 
Des chantiers participatifs de plantage de haies
En Dordogne, Agro-Bio Périgord et l'association Prom'Haies organisent des chantiers participatifs pour la plantation de haies. 12 agriculteurs bénéficieront de l'opération, l'enjeu étant aussi important pour l'agro-biologie que pour la faune, la pollinisation, le ruissellement et l'apauvrissement des sols, ou encore la sauvegarde des paysages...  - France 3 Périgords - Elsa Arnould & Bertrand Lasseguette

Sur le même sujet

Les + Lus