Jérôme Peyrat retrouve son poste de Conseiller Politique national pour LREM

Un temps Conseiller Politique de l'Élysée, le maire de la Roque Gageac est recruté par LREM dans les mêmes fonctions, afin de préparer les élections régionales et départementales de 2021.

Jérôme Peyrat à nouveau sollicité par les instances nationales de LREM en tant que conseiller politique en vue des élections régionales et départementales
Jérôme Peyrat à nouveau sollicité par les instances nationales de LREM en tant que conseiller politique en vue des élections régionales et départementales © France 3 Nouvelle Aquitaine / Dimanche en Politique

Il est Haut Fonctionnaire (en disponibilité du Ministère de l'Environnement), maire de La Roque-Gageac, 1er Vice-Président de la Communauté de Communes de Sarlat-Périgord Noir, Président du Syndicat intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères (Sictom) du Périgord Noir et va désormais y ajouter le rôle de Conseiller Politique pour La République en Marche.

Une adaptabilité qui semble convenir à Jérôme Peyrat. Ex-RPR, ex-Ump et ex-LR, (il a été le Président départemental de ces deux derniers partis), il a été conseiller dans plusieurs ministères, et directement auprès de Jacques Chirac, de Nicolas Sarkozy et de Nathalie Kosciusko-Morizet.

À 58 ans, Jérôme Peyrat retrouve une casquette avec étiquette LREM qu'il a coiffé récemment, de mai 2019 à janvier 2020. Jusqu'à cette date il était en effet conseiller politique de l'Élysée, au sein de l'équipe rapprochée d'Emmanuel Macron.

Une affaire personnelle liée à des soupçons de violence conjugale l'amène à cette époque devant la justice. Le mouvement d'Emmanuel Macron ne souhaite pas écorner une image déjà bien malmenée, Jérôme Peyrat quitte son poste et regagne le Périgord. Une retraite d'un an qui prend donc fin en ce début 2021 avec un retour auprès du centre stratégique, la délégation générale de La République en marche dirigée par Stanislas Guérini. 

Autre dénomination, mais tâche similaire. En homme de terrain et de la ruralité, il sera chargé de préparer les élections Régionales et Départementales de 2021. C'est déjà dans cette optique de rapprocher LREM du terrain et de la ruralité qu'il avait été appelé précedemment. 

En toute logique, Jérôme Peyrat devrait également profiter de sa nouvelle position stratégique pour tenter d'implanter le parti présidentiel dans son paysage périgourdin natal lors des prochaines Régionales et Départementales. Reste à savoir si un Marcheur peut devenir, mieux que d'autres, prophète dans son propre pays.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emmanuel macron politique élections départementales élections élections régionales