Marsaneix (24) a fêté ses ânes

La fête de l'âne de Marsaneix, 17ème édition

Un week-end pour rendre hommage à l'un des plus fidèle et solide compagnon de l'homme : la commune de Marsaneix a fêté les ânes, pour la 17ème année consécutive. L'occasion de remettre en selle cette animal exceptionnel, trop souvent méprisé...

Par Pascal Faiseaux

Certains évoquent la possibilité que le nom de la commune de Marsaneix ait eu pour origine son "Marché aux ânes". La commune proche de Périgueux (désormais déléguée à celle de Sanilhac), s'appelait à l'origine Marsanes, ou Marchaneix. Au XIVe siècle, elle s'appelle tour à tour Marsaneys, puis Marsene. Et en occitan, la commune porte toujours le nom de Marçanés ou Marsanés. Mais aussi plaisante que semble cette explication asine, il semblerait que le nom vienne plutôt du latin Mare Sanum , « eaux malsaines » ou bien du nom propre gallo-romain Martianus signifiant « les biens de Martianus ». Ce qui n'empêche pas les marsaneixois et les marsaneixoises de fêter le noble quadrupède depuis maintenant 17 ans, la première foire aux ânes moderne remontant à 2001.

Moment fort de la fête, le challenge national des attelages d’ânes organisé sur trois kilomètres par l’association AAA ( Ânes Âniers Amis). L'occasion de casser le mythe sur cet animal que l'on prétend obstiné, à la limite borné et que les mauvais esprits n'hésitent pas à associer à la bêtise. Or s'il est vrai que le baudet a du caractère, il n'en est pas moins fin, courageux et capable d'obéissance.

Outre le parcours d'attelage, le marché aux ânes et ânons a réuni près d'une centaine de têtes et le dimanche a été l'occasion d'élire le plus bel âne de la fête

Âne, bardot, baudet ou mulet ?

L'âne est le mâle de l'ânesse, et le père de l'ânon... l'âne est un quadrupède ongulé de la famille des Équidés, plus petit que le cheval, à longues oreilles et à l'échine saillante. Le plus connu des ânes est l'âne domestique (Equus asinus), issu de la domestication de l'âne sauvage d'Afrique (Equus africanus), et à partir duquel de nombreuses races ont pu être sélectionnées.

Le baudet est le nom généralement donné à l'âne mâle reproducteur destiné à monter les juments pour produire mules et mulets.

Le mulet (mâle) et la mule (femelle) sont des hybrides stériles nés d'un âne et d'une jument. Ils braient et cumulent les qualités de l'âne et du cheval.

Le bardot (mâle) et la bardote (femelle) naissent d'une ânesse et d'un cheval. Ils ne possèdent pas les qualités de la mule et du mulet.

Attention, n'appelez pas votre âne Bourrique, c'est un terme familier et pas très flatteur issu de l'espagnol borrico, dérivé lui-même du bas latin burricus désignant un petit cheval...

Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus