• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Michel Archambeau : jeux d'ombres et de lumières en Périgord

Michel Archambeau expose ses photographie nostalgiques sur le Périgord noir à Carlux / © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Pascal Tinon
Michel Archambeau expose ses photographie nostalgiques sur le Périgord noir à Carlux / © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Pascal Tinon

Jusqu'au 24 mai, l'espace Robert Doisneau de Carlux propose l'exposition "Nostalgique Périgord Noir" de Michel Archambeau. Travail intimiste où par un soigneux travail sur les lumières, l'artiste livre une vision très personnelle des paysages périgourdin

Par Pascal Faiseaux

60 ans qu'il arpente les paysages du Périgord, appareil argentique en main. Le Périgord Noir est sa terre, celle qui offre les paysages sauvegardés, le petit patrimoine rural, les traces d'une époque qui s'efface en douceur, comme un cliché usé par le temps.

60 ans que Michel Archambeau retravaille ses prises de vue avec minutie pour en faire ressortir ce qui l'a interpellé, l'essence de ce qu'il cherche à conserver et à transmettre...
Les paysages immortalisés par Michel Archambeau / © Michel Archambeau
Les paysages immortalisés par Michel Archambeau / © Michel Archambeau

Un travail chargé de nostalgie, des mises en lumière et des parts d'ombres délibérées qui ravivent nos racines paysannes et magnifient une campagne paisible, essentielle et chargée de sens...
 
Paysages de pierre, de bois, l'espace et la lumière retravaillés par Michel Archambeau magnifient une vision nostalgique du Périgord Noir / © Michel Archambeau
Paysages de pierre, de bois, l'espace et la lumière retravaillés par Michel Archambeau magnifient une vision nostalgique du Périgord Noir / © Michel Archambeau

L'exposition Nostalgique Périgord Noir est à voir jusqu'au 24 mai à l'Espace Robert Doisneau de Carlux, entrée gratuite
Michel Archambeau exposé à Carlux
Le photographe du Périgord Noir a passé une grande partie de sa vie à immortaliser des scènes, des personnes et des paysages de la campagne qui l'entourait. Portraits sensible d'un cadre qui peu à peu s'efface, comme un cliché usé par le temps... - France 3 Périgords - Florian Rouliès & Pascal Tinon

Sur le même sujet

Catherine Léonidas

Les + Lus