Plutôt que le cannabis, les gendarmes de Dordogne recommandent la plantation de navets !

"Le légume de saison à planter est le navet, avec lui vous n’aurez aucun souci !"  C'est l'avertissement des gendarmes de Dordogne sur leur page facebook ce matin. Un clin d'oeil pour informer sur la mise en place de l’Amende Forfaitaire Délictuelle pour usage de stupéfiants.
Cannabis vs navet : la gendarmerie de Dordogne encourage plutôt la culture de cette deuxième variété
Cannabis vs navet : la gendarmerie de Dordogne encourage plutôt la culture de cette deuxième variété
Le message est plein de bon sens, reste à savoir s'il portera. Ou même s'il sera entendu par les producteurs de plantes hilarantes. Le navet, au cinéma comme dans l'assiette n'a en effet généralement que peu de vertus euphorisantes.

Il n'en reste pas moins que le reste du message est bien sérieux. Il avertit sur l'application de l'AFD, une amende forfaitaire pour les consommateurs de stupéfiants. 

Il y aurait en France plus de deux millions de consommateurs de cannabis. Ça, ce sont les estimations officielles. Le cannabis est la substance illicite la plus consommée selon le rapport de l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies. 45% des Français l’ont déjà testé et 7,4% des adolescents en auraient un usage problématique. Une consommation croissante que les différentes politiques mises en œuvre, plus ou moins répressives, n'ont jamais réussi à endiguer. 

Face à l'impossibilité d'une répression systématique, les tolérances sont devenues plus ou moins de rigueur, et parfois un peu aléatoires. 

Reste la loi, qui prohibe l'achat, la consommation ou la revente de ce produit illicite et la santé publique qui ne cesse de marteler sur les dangers de cette consommation. Il fallait donc faire quelque chose pour naviguer entre l'impossible interpellation et passage au tribunal de 2 millions de français et un total laisser-aller. 

C'est le but de cette Amende Forfaitaire Délictuelle (AFD) mise en place depuis le 1er septembre. Un simple et rapide procès-verbal électronique dressé par les forces de l'ordre vous donnera droit à vous acquitter de 200 €uros si vous êtes pris en flagrant délit de consommation. Et en plus, vous pourrez payer "en ligne". Sans rire.

Bonne nouvelle tout de même, si votre consommation vous a laissé assez d'argent pour payer rapidement, vous aurez le droit à une réduction de 50 €. Dans le cas contraire, il va falloir revoir votre budget, un retard peu faire monter l'addition à 450 €.

Attention, la revente, la culture ou la possession de plus grosses quantités que celles estimées "raisonnables" pour une consommation personnelle (10 g de cocaïne ou 100 g de cannabis) vous donnent toujours droit bien sûr à un traitement d'un niveau supérieur. 

Pour finir sur une bonne note, les gendarmes de la Dordogne précisent qu'ils conduisent régulièrement des opérations pour mettre en œuvre ce nouveau dispositif et que, dans ce contexte, un habitant de Menesplet (24) a vu sa « production » de 25 pieds de cannabis saisie et détruite par les gendarmes de Montpon-Ménestérol.

Ça ne lui serait pas arrivé avec des navets.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cannabis social club société drogue faits divers justice insolite