Santé Mentale : sortir de l'isolement avec les Groupes d'Entraide Mutuelle

En Dordogne, 9 Groupes d'Entraide Mutuelle permettent d'accueillir et de sortir de l'isolement des personnes souffrant de troubles psychiques ou cognitifs, et pas nécessairement handicapés / © France 3 Périgords - Bertrand Lasseguette & Florian Rouilliès
En Dordogne, 9 Groupes d'Entraide Mutuelle permettent d'accueillir et de sortir de l'isolement des personnes souffrant de troubles psychiques ou cognitifs, et pas nécessairement handicapés / © France 3 Périgords - Bertrand Lasseguette & Florian Rouilliès

Depuis 15 ans les Groupes d'Entraide Mutuelle permettent aux personnes pas nécessairement handicapées mais souffrant de troubles cognitifs ou psychiques de sortir de la solitude, sans faire appel au système médical. En Dordogne, 9 GEM accueillent chaque jour les adhérent... en toute liberté.

Par Pascal Faiseaux

Ce ne sont pas des structures médicales, mais elles sont reconnues d'utilité publique et sont une alternative reconnue à la prise en charge classique ( visite chez le médecin, hôpital de jour, parcours de soins en centre-médico-psychologique). 

Les GEM sont nés après la loi handicap du 11 février 2005 qui reconnaît pour la première fois la spécificité des handicaps psychique et cognitif. Gérés en partie par les adhérents eux-mêmes, ils servent à améliorer les conditions de vie et rompre l'isolement de ces personnes majeures, pas nécessairement handicapées, mais seules et souffrant parfois de troubles psychiatriques, psychiques, ou cérébrolésées.

Des structures qui se sont d'abord imposées dans les centres urbains, avant les milieux plus ruraux. Où ils peinent parfois malheureusement à se faire connaître alors que les situations d'isolement y sont souvent cruciales.

En Dordogne, depuis 2017, l'ARS a permis le lancement de 5 nouveaux GEM, portant le nombre total à 9 structures développées et gérées par Croix Marine 24 (voir ci-dessous) à Périgueux, Sarlat, Bergerac, Neuvic, Terrasson, Nontron, Port-Ste Foy, Montpon et Thiviers. A signaler l'existence de deux autres structures similaires, mais plus dédiées à un public autiste.

Réinsertion sociale, sortie de l'isolement : depuis leur création, les GEM ont largement montré leur utilité par le succès qu'ils ont rencontré. En 2017, 466 GEM ont accueilli plus de 65 000 personnes.
A Excideuil, le dernier GEM de Dordogne vient de voir le jour. Ici, à Nontron, la maison du Groupe est devenu particulièrement accueillante grâce à l'investissement de chacun dans ce lieu de vie et d'accueil. / © France 3 Périgords - Bertrand Lasseguette
A Excideuil, le dernier GEM de Dordogne vient de voir le jour. Ici, à Nontron, la maison du Groupe est devenu particulièrement accueillante grâce à l'investissement de chacun dans ce lieu de vie et d'accueil. / © France 3 Périgords - Bertrand Lasseguette

Pour une cotisation symbolique de 12 €uros à l'année, les adhérents peuvent venir en semaine partager la vie des autres participants. L'entrée, la sortie, la participation aux activités ou non est libre. Le Groupe fonctionne plus comme un centre aéré que comme un centre d'accueil. Ces personnes isolées apportent chacune librement son savoir-faire et ses envies. 

La structure ouverte du lundi au vendredi est encadrée par deux animateurs salariés.
 
Les Groupes d'Entraide Mutuels en Dordogne
Depuis 1960, les GEM permettent aux personnes en difficulté psychique ou souffrant de solitude de se retrouver pour partager des moments et des activités en commun. A Nontron la structure gérée par l'Association Croix Marine - France 3 Périgords - Bertrand Lasseguette & Florian Rouliès


Chaque GEM est financé par les Agences Régionales de Santé à hauteur moyenne de 77 000 €uros par an. Somme tout juste suffisante à assurer les frais de fonctionnement au quotidien. Il doit aussi avoir l'agrément des communes où il est implanté, ce qui lui permet parfois de bénéficier d'un aide supplémentaire sous forme de matériel de prêt, de locaux ou de subventions..

Pour les autres activités, sport ou d'excursion, les adhérents sont donc invités à participer, et à monter des projets pour récolter quelques fonds.

Et monter des projets en commun fait justement partie de l'activité des GEM. C'est une des possibilités pour ces personnes présentant un handicap psychique et/ou cognitif de se responsabiliser et prendre part à la vie en commun en décidant et concevant le projet de A à Z. Chaque GEM étant libre de choisir des projets personnalisés.

Du tir à l'arc en passant par les cours de cuisine, des activités manuelles, peinture, décoration, couture, bricolage, jardinage, de la sortie au marché à la balade en forêt, des activités détente, relaxation, yoga, relaxation, des sorties culturelles, sportives ou à thèmes, il y en a pour tous les goûts. Sans oublier l'aménagement des locaux du GEM dans lequel les adhérents aiment particulièrement s'investir.

En Dordogne, c'est l'association d'Aide à la Santé Mentale  Croix Marine, créée en 1960, qui gère ces groupes. Il en existe 9 répartis sur tout le département, dont le dernier à été créé à Excideuil.

Sur le même sujet

Les + Lus