Télémédecine, la vidéo-consultation en 3 mn chrono à domicile, déjà une réalité en Dordogne

Cette patiente de 90 ans voit le bon côté des choses : plus besoin de se déplacer, et des renouvellements d'ordonnance facilités / © France 3 Périgords - Émilie Bersars & Elsa Arnould
Cette patiente de 90 ans voit le bon côté des choses : plus besoin de se déplacer, et des renouvellements d'ordonnance facilités / © France 3 Périgords - Émilie Bersars & Elsa Arnould

L'expérimentation nationale préfigure ce que sera la médecine de demain, en réponse aux déserts médicaux. Des consultations en ligne en quelques minutes, un infirmier et le patient à domicile d'un côté, le médecin dans son cabinet de l'autre. Un Ehpad de Bergerac teste le système depuis un an

Par Pascal Faiseaux

Le projet baptisé "Plateforme Interprofessionnelle en e-santé du Bergeracois" est censé permettre l'accès à terme à toutes les spécialités pour tous les habitants, et avant tout dans les domaines rares ou absent localement. Si l'expérimentation est conduite dans le grand Bergeracois, ce n'est pas un hasard. Depuis plusieurs années, le nombre de médecins traitants y diminue régulièrement, et, en dépit de quelques nouveaux arrivants, la demande peine à être satisfaite. Milieu rural, populations dispersées et vieillissantes, difficultés de déplacement, places limitées chez les généralistes... la situation était critique et le tableau menace de s'assombrir fortement dans les années à venir.
 

Tout le monde en ligne...

  • Le profil médical des patients est dématérialisé, rendu accessible à tout professionnel de santé en ayant besoin, les informations sont traçables mais, assure-t-on, sécurisées.
  • Des infirmières spécialisées sont formées à l'utilisation de terminaux numériques, webcam, ordinateur portable, micro. Ce sont elles qui assurent l'interface avec les médecins en se rendant chez les patients
  • Des généralistes volontaires sont formés et également équipés des terminaux adaptés. 

Patients, généralistes, spécialistes... et services de régulation

Cinq actes de télémédecine ont été définis et doivent répondre aux mêmes exigences de qualité et de sécurité que la médecine classique. 
  • Téléconsultation, une consultation patient-médecin à distance
  • Téléexpertise, la possibilité pour un professionnel de solliciter l'avis d'un ou plusieurs spécialistes sur un cas spécifique
  • Télésurveillance, le professionnel de santé peut interpréter les données recueillies sur le lieu de vie du patient
  • Téléassistance, lors de la réalisation d'un acte sur un patient, la possibilité pour le professionnel médical d'être assisté par un autre professionnel
  • Régulation médicale, pour assister les activités des centres d'appel 15

L'EHPAD privé La Madeleine comme laboratoire


La première phase a été lancée dans l'EHPAD privé de la Madeleine, le plus important du département, en concertation avec la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé, le Pôle de Santé de Bergerac et la Plateforme Territoriale d'Appui du Bergeracois. 50 patients, 9 médecins généralistes et un neurologue libéral ont accepté de se prêter à l'exercice. C'est le groupe de soin privé Francheville, le premier de Dordogne, qui s'approprie les soins en oncologie, néphrologie et trouble du comportement. Le Centre Hospitalier de Périgueux, lui, sera en charge des plaies et cicatrisations.

Un assureur dans la boucle

Le projet de La Madeleine a été développé avec le concours de l'Agence Régionale de Santé de Nouvelle Aquitaine, le Conseil Régional, et l'assureur AG2R La Mondiale, 2ème assureur de particuliers de France, dont le portefeuille compte 15 millions de clients particuliers et 500 000 entreprises.

Des données personnelles consultables

Après accord des médecins traitants et du personnel soignant de l'EHPAD, les résidents suivis par un médecin traitant du Pôle Santé de Bergerac doivent donner leur accord et autoriser la collecte, le traitement et le partage de leurs données médicales personnelles.

Ces préalables acquis, le résident peut être "téléconsulté", que ce soit par son médecin traitant ou un spécialiste, et son cas peut également faire l'objet d'une téléexpertise.

A suivre, la télémédecine de ville

Le projet de La Madeleine, lancé dans un milieu restreint et maîtrisé, sert de test pour les 150 professionnels du Pôle de Santé de Bergerac décidés à lancer un équivalent sur toutes les communes de la Communauté d'Agglomération de Bergerac. Un projet expérimenté depuis septembre dernier avec 10 médecins et 6 infirmières. Il ne manque pour l'instant que l'entrée dans le droit commun de la fonction "d'infirmier d'accompagnement de téléconsultation" et la reconnaissance remboursée de " l'acte infirmier de téléconsultation ".

Infirmier d'accompagnement de téléconsultation

Cette nouvelle activité donne à l'infirmier un statut d'intermédiaire entre le patient et le médecin. Plus vraiment un simple exécutant des prescriptions, pas non plus un "assistant-médecin", mais un rôle-clé tout de même. C'est lui en effet qui sera chargé de rendre visite au domicile du patient, de collecter les informations médicales de base (pouls, tension, température, poids) et de les transmettre au médecin. Puis il prépare l'interface patient-médecin, et fluidifie les échanges en remontant les informations utiles au médecin ou en traduisant les demandes du médecin auprès du patient.

Maladies chroniques ou déplacement difficile

Dans un premier temps, sont concernées surtout les personnes souffrant de maladies chroniques reconnues, ou ayant des difficultés à se déplacer. Mais on imagine facilement la pratique s'étendre à toutes personnes éloignées du cabinet du médecin, voire à tous.

Connectivité, rapidité et rentabilité pour tous

Car le gain est aussi dans le temps économisé des deux côtés. Pas de perte de temps de transport pour le patient, mais des consultations plus rapides en principe aussi pour le médecin. Environ 3 mn la consultation. Les préalables auront été effectués par l'infirmier. Même l'échange humain sera assuré en grande partie par l'infirmier, le médecin pourra entrer dans le vif du sujet plus rapidement. 
La télémédecine, des consultations en 3 mn chrono, en vidéoconférence
À Bergerac, la télémédecine est déjà une réalité. Par vidéoconférence, les pensionnaires de l'Ehpad de la Madeleine, le plus gros de Dordogne, peuvent contacter leur médecin par le biais d'une infirmière formée pour la circonstance. - Emilie Bersars & Florian Rouliès

 

Sur le même sujet

Les + Lus