• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

A Périgueux, plusieurs centaines d'enseignants mobilisés contre le budget qui prévoit la suppression de 3600 postes

Environ 300 personnes mobilisées pour défendre la qualité de l'enseignement / © France 3 Périgords - Florian Rouliès
Environ 300 personnes mobilisées pour défendre la qualité de l'enseignement / © France 3 Périgords - Florian Rouliès

Tous les syndicats d'enseignants ont appelé à la grève ce lundi, une première depuis 7 ans. Les professeurs sont mobilisés pour s'opposer à la baisse du nombre de postes pour les prochaines années. A Périgueux ils étaient 300 à se faire entendre devant l'Inspection Académique 

Par Pascal Faiseaux

Teddy Guitton secrétaire FSU 24
Pour le secrétaire du syndicat enseignant FSU, la baisse du nombre de postes d'enseignants est synonyme d'une baisse de niveau pour les élèves... - France 3 Périgords - Florian Rouliès & Camille Michelland


C'est une première depuis 7 ans ! Un mouvement unitaire qui regroupe tous les syndicats d'enseignants et tous les personnels de l'Éducation Nationale, dans le public comme le privé.
Pour cette grève liée à une journée de mobilisation environ 300 personnes se sont réunies ce lundi 12 novembre à 10h à Périgueux devant l'Inspection Académique.
 
Les manifestants refusent la suppression des postes qui nuirait gravement à la qualité de l'éducation / © France 3 Périgords - Florian Rouliès
Les manifestants refusent la suppression des postes qui nuirait gravement à la qualité de l'éducation / © France 3 Périgords - Florian Rouliès

Les syndicats FSU, la CFDT et Unsa ont lancé cet appel visiblement très suivi dans le primaire et le secondaire, dans le public comme le privé. La revendication porte sur le projet de budget 2019 qui prévoit une réorganisation et une suppression de plusieurs milliers de postes d'enseignants au collège et lycée (public et privé) et dans l'administration, alors que le nombre d'élèves augmentera entre 2019 et 2021. 
L’ampleur des suppressions de postes, toutes catégories confondues, devrait atteindre les 3.600 personnes. Environ 2.600 postes seront supprimés dans le secondaire (collèges et lycées), 400 dans les services administratifs, 600 dans l’enseignement privé. Parallèlement, 1.900 postes seront créés dans le primaire.
 
Une grève unitaire de tous les syndicats, privé et public inclus / © France 3 Périgords - Florian Rouliès
Une grève unitaire de tous les syndicats, privé et public inclus / © France 3 Périgords - Florian Rouliès

La mobilisation a été forte en Dordogne, et de nombreux cortèges défilent ce lundi dans toutes les grandes villes de France. A Paris, les manifestants rejoindront le ministère de l'Education nationale en début d'après-midi.
 
Les enseignants et administratifs souhaitent défendre une éducation "cassée" par le budget 2019 / © France 3 Périgords - Florian Rouliès
Les enseignants et administratifs souhaitent défendre une éducation "cassée" par le budget 2019 / © France 3 Périgords - Florian Rouliès
Le Rectorat de l'Académie de Bordeaux a estimé le taux de participation à la grève du 12 novembre 2018 dans l’enseignement public à 9,13 % pour les enseignants du premier degré et 14,86 % pour les enseignants du second degré.

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus